Delphine Arnault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Delphine Arnault
Defaut.svg
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Formation
EDHEC Business School
Activité
Collectionneuse d'artVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Anne Dewavrin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint

Delphine Arnault, née le à Neuilly-sur-Seine, est une femme d'affaires française, directrice générale adjointe de Louis Vuitton depuis 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts professionnels[modifier | modifier le code]

Après une classe préparatoire à Intégrale, elle sort diplômée de l'EDHEC Business School, à Lille et de la London School of Economics, elle a travaillé, à ses débuts, pour le cabinet de conseil en stratégie McKinsey & Company[2]. Elle rejoint le groupe LVMH en 2000[2]. Elle est la fille du fondateur et dirigeant de LVMH, Bernard Arnault.

LVMH[modifier | modifier le code]

Depuis 2003, elle est membre du conseil d'administration du groupe LVMH, demeurant ainsi la première femme et le plus jeune membre à occuper ce poste[2]. Elle est également administratrice des maisons de prêt à porter Céline[3], Loewe et Pucci[4], de Moët Hennessy, M6[5], entreprises également liées au groupe LVMH, et associée gérante d'une société de gestion de patrimoine[6] ; plus récemment, elle devient administratrice à la 20th Century Fox ainsi que chez Havas[7]. Elle est nommée en 2008 directrice générale adjointe de la maison Christian Dior Couture[4], poste qu'elle quitte en 2013 pour rejoindre le maroquinier Louis Vuitton comme directrice générale adjointe également[8].

En , Delphine Arnault est à l'initiative du prix LVMH Prize, un concours international à destination des jeunes créateurs de mode[9]. L'objectif pour le groupe LVMH est d'identifier les talents et designers avant-gardistes : « Il fallait distinguer le talent, la créativité, mais aussi celui ou celle que l'on pourrait le plus aider à développer son affaire », affirme Delphine Arnault[10].

Elle appartient depuis 2011 au club d'influence Le Siècle[6].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est la fille de l'homme d'affaires français Bernard Arnault, fondateur de LVMH[4], et de sa première épouse Anne Dewavrin (cette dernière s'est remariée en 2001 à Patrice de Maistre[6]). Delphine Arnault épousa à Bazas le en présence de nombreuses célébrités des affaires (Albert Frère, Antoine Bernheim), de la mode (Karl Lagerfeld, Marc Jacobs, Hedi Slimane), des médias et de la politique (Nicolas Sarkozy, Hubert Védrine, Bernadette Chirac) l'Italien Alessandro Vallarino Gancia[11],[12], dont la famille a fait fortune dans le vin. Elle est divorcée depuis 2010, sans postérité de cette union. Elle a une fille née le avec l'homme d'affaires Xavier Niel[13],[14],[15]. Elle a un frère, Antoine Arnault, et trois demi-frères du second mariage de son père : Alexandre, Frédéric et Jean. Après l'élection présidentielle française de 2017, la presse révèle l'amitié qu'elle entretiendrait avec Brigitte Macron, épouse d'Emmanuel Macron. Elle a d'ailleurs assisté à plusieurs de ses meetings politiques[16],[17].

Elle vit avec son compagnon dans une maison, réplique du Petit Trianon de Versailles, avec piscine et jardin, dans le quartier de la Muette (16e arrondissement de Paris)[18]

Fortune[modifier | modifier le code]

Elle est l'une des françaises les plus riches, avec une fortune estimée en 2010 à 3,9 milliards d'euros[19].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La dernière folie immobilière de Xavier Niel », challenges.fr,
  2. a, b et c (en) In Pictures: Hottest Billionaire Heiresses - #8 Delphine Arnault Gancia, Forbes, 15 mai 2005
  3. Thiébault Dromard, « Les Arnault, duo chic sans choc », Challenges, no 309,‎ , p. 125 à 126 (ISSN 0751-4417, lire en ligne)
  4. a, b et c Carole Bellemare, Caroline Beyer, « Delphine Arnault-Gancia impose sa marque chez Dior », Le Figaro, 15 avril 2008
  5. Morgane Miel, « Rencontre avec Delphine Arnault », Style, sur madame.lefigaro.fr, Le Figaro, (consulté le 14 octobre 2013)
  6. a, b et c Emmanuel Ratier, « Le Siècle 2012 », Faits et Documents no 328, 15-31 janvier 2012
  7. Thiébault Dromard, « Delphine Arnault rejoint Louis Vuitton », Entreprise, sur challenges.fr, Challenges, (consulté le 14 octobre 2013)
  8. « Delphine Arnault », Challenges, no 351,‎ , p. 25 (ISSN 0751-4417)
  9. Delphine Arnault : l’instinct de mode, Le Figaro Madame, 27 mai 2014
  10. Un prix pour se mettre au travail, Le Monde, 9 juin 2014
  11. (en) « Delphine Arnault and Alessandro Vallarino Gancia », sur forbes.com (consulté le 22 juillet 2017).
  12. « Mariage de la fille de Bernard Arnault », sur nouvelobs.com, (consulté le 22 juillet 2017).
  13. « Delphine Arnault : l'abécédaire de sa nouvelle vie », sur Madame Figaro, (consulté le 11 décembre 2016).
  14. (en) Martha De Lacey, « France's First Family of fashion! LVMH boss Bernard Arnault appoints daughter Delphine in top Louis Vuitton role within £60bn empire », sur dailymail.co.uk, (consulté le 22 juillet 2017).
  15. (en) « Delphine Arnault Rising », sur Women's Wear Daily, .
  16. Mathieu Bonis, « Si Brigitte Macron est proche de la patronne de Louis Vuitton c'est qu'elle a été la prof des enfants de Bernard Arnault - Gala », Gala.fr, (consulté le 3 juillet 2017).
  17. Constance Assor, « Brigitte Macron, une première dame fan de Louis Vuitton », Le Point,‎ (lire en ligne).
  18. « Les 50 Français les plus influents du monde », Vanity Fair n°53, décembre 2017, pages 82-89.
  19. http://www.lsa-conso.fr/carnet-des-decideurs/arnault-delphine,136011

Articles connexes[modifier | modifier le code]