Delosperma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Delosperma N.E.Br. est un genre de plante de la famille des Aizoaceae.

Le mot Delosperma signifie « graine visible », et se rapporte aux loges des fruits qui sont démunies d'obturateurs et laissent donc les graines visibles quand les valves sont ouvertes.

Protologue et type nomenclatural[modifier | modifier le code]

Delosperma N.E.Br., in Gard. Chron., ser. 3, 78: 412 (1925), in clave ; N.E.Br. in Burtt Davy, Man. Pl. Transvaal 1: 39, 156, 157 (1926) [descr. ampl.]

Type : Delosperma echinatum (Lam.) Schwantes ; Lectotypus [M.Lavis, in J. S. African Bot. 33: 313 (1967)]

Description[modifier | modifier le code]

Delosperma cooperi au jardin botanique de Lyon, France.

Le genre Delosperma est composé de plantes pérennes d'aspect assez varié, dressées ou prostrées voire retombantes le long de parois rocheuses. Certaines espèces sont ligneuses, d’autres herbacées, présentant parfois de grosses racines tubéreuses. Les feuilles plus ou moins succulentes, souvent papilleuses, sont opposées-sessiles et de section variable, de large et aplatie à linéaire-triangulaire ou cylindrique.

Les fleurs sont solitaires ou en grappe et les couleurs variant de blanc, crème, jaune, orange ainsi que différentes nuances de rose. La taille des fleurs varie grandement et certaines fleurs peuvent atteindre 4 cm de diamètre (Delosperma sutherlandii). Des staminodes sont souvent présents entre les pétaloïdes et l'androcée[1],[2].

La période de floraison se situe d’août à janvier, en fonction des pluies. Les plantes fleurissent sporadiquement à tout moment de l’année si les pluies persistent. Les fleurs s’ouvrent au milieu de la journée et referme en fin d’après midi. Les jours suivants elles restent fermées.

Fruit généralement pentamère (4-6), de structure assez simple, sans faux-septa, à loges non couvertes et non tuberculées et à valves ailées[1],[2].

Le genre Delosperma est proche du genre Drosanthemum, dont il se distingue essentiellement par l'absence de couverture des loges de ses fruits[1],[3].

Distribution[modifier | modifier le code]

Le genre Delosperma est présent principalement en Afrique du Sud, mais également dans de nombreux pays africains situés sur une ligne Durban-Djibouti. Il est également présent à l'extrême sud de la péninsule arabique et ponctuellement à Madagascar et à La Réunion[1],[2].

Habitat[modifier | modifier le code]

Le genre Delosperma est présent dans presque tous les biomes d'Afrique australe, du niveau de la mer aux plus hautes montagnes, avec une présence abondante dans le Eastern Cape et le Free State sur prairies herbeuses. Ne pouvant entrer en compétition avec les plantes herbacées, les plantes sont surtout présentes dans les crevasses des rochers, sur sol pauvre, où les températures sont élevées. Les espèces des régions touchées par les incendies de prairie sont dotées de racines tubéreuses, qui leur permettent de se régénérer après le passage du feu. Des pluies de plus de 300 mm sont indispensables pour la survie des plantes et seulement deux espèces sont présentes dans les zones très arides d’Afrique australe.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Les Delosperma sont originaires de régions à pluies d'été. Elles doivent recevoir de copieux arrosages pendant cette période et être conservé au sec durant l'hiver.

Quelques espèces sont résistantes aux gels légers. Certaines tolèrent également très bien l'humidité hivernale et sont donc utilisables comme plantes de rocaille dans les régions à hivers doux et les zones côtières. Dans ce cas sont essentiellement Delosperma nubigenum et surtout Delosperma cooperi, l'espèce la plus commune en culture.

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d H. Herre (1971) ; The Genera of the Mesembryanthemaceae, Tafelberg-Uitgewers Beperk, Cape Town (ISBN 0-624-00002-8)
  2. a, b et c (collectif) (1998) ; Mesembs of the world, Briza publ., Pretoria (ISBN 1-875093-13-3)
  3. E.J Jaarsveld & U. De Pienaar ; Aizoaceae, Ulmer (ISBN 2-84138-224-9)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :