Delicatessen (gastronomie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delicatessen (homonymie).
Le Katz's Delicatessen de New York

Un delicatessen est une épicerie fine ou un restaurant-traiteur, essentiellement dans les pays anglo-saxons.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme, d'origine allemande (Delikatessen), se réfère à la base aux produits d'épicerie fine (du français délicatesse[réf. nécessaire]). Son sens peut différer d'un pays à l’autre : ainsi, si la signification donnée ici s'applique aux États-Unis et au Canada, dans certaines régions d'Australie, ce terme désigne une épicerie de proximité faisant éventuellement restauration rapide, souvent ouvert tard le soir.

En Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

Les delicatessens que l'on trouve aux États-Unis et au Canada fonctionnent, pour la plupart, essentiellement sur la base de la vente de produits à emporter, prêts à être consommés. Ils sont généralement à la fois des lieux de restauration rapide et des épiceries, les produits proposés étant principalement des produits frais. Les aficionados estiment qu’ils y trouvent des menus beaucoup plus variés et sains que dans les chaînes de restaurants de fast food, dans la mesure où l’offre des delicatessens ne repose pas essentiellement sur des fritures, et où les sandwichs sont, le plus souvent, préparés à la commande.

On trouve typiquement dans les delicatessens des produits prêts à consommer, tels que sandwichs, salades, soupes, omelettes, viandes et fromages, dans un genre fortement influencé par la cuisine juive ashkénaze, originaire d'Europe de l'Est. Ainsi, les mets sont souvent accompagnés de pickles, gros cornichons aigre-doux typiques de ces régions. Leur réputation tient beaucoup à leur offre en matière de viande (viande fumée ou pastrami), vendue en sandwichs, mais aussi au poids. Les delicatessens proposent aussi des boissons chaudes et froides, ainsi que des produits de pâtisserie et de boulangerie (notamment des bagels).

Même s'il existe de grands delicatessens, la plupart d'entre eux sont des échoppes de petite taille. Les delicatessens sont notamment des lieux typiques de New York, le plus célèbre étant certainement Katz’s Deli, dans lequel a été tournée une scène du film Quand Harry rencontre Sally.

Au Canada[modifier | modifier le code]

On trouve au Canada les deux acceptions du mot : il conserve fréquemment son sens allemand d'origine chez certaines catégories de personnes descendant des premières générations d’immigrants européens.

En Europe[modifier | modifier le code]

En Allemagne, en Suisse et en Autriche, les Delikatessen (avec un « k » et non un « c ») désignent des magasins d’un autre genre que les delicatessens nord-américains. Traditionnellement, les Delikatessenläden (épiceries fines) germaniques vendent des produits d’épicerie de luxe destinés à la cuisine chez soi, et non des produits de vente préparés.

En Belgique et au Luxembourg les Delis suivant le modèle américain commencent à s'imposer avec une trentaine de Delis en Belgique et un Deli au Luxembourg[1].

Delicatessens célèbres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]