Bromelia urbaniana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Deinacanthon urbanianum)
Aller à : navigation, rechercher
Bromelia urbaniana
Description de cette image, également commentée ci-après

Photographie de Bromelia urbaniana à Los Angeles, Californie, États-Unis

Classification
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Liliopsida
Sous-classe Zingiberidae
Ordre Bromeliales
Famille Bromeliaceae
Sous-famille Bromelioideae
Genre Bromelia

Nom binominal

Bromelia urbaniana
(Mez) L.B.Sm., 1967

Classification phylogénétique

Clade Angiospermes
Clade Monocotylédones
Clade Commelinidées
Ordre Poales
Famille Bromeliaceae

Synonymes

  • Deinacanthon urbanianum (Mez) Mez
  • Deinacanthum urbanianum (Mez) Mez
  • Rhodostachys urbaniana Mez

Bromelia urbaniana est une espèce de plante de la famille des Bromeliaceae, monotypique dans son genre et originaire du Paraguay et d'Argentine.

Distribution[modifier | modifier le code]

L'espèce est présente du Paraguay au nord de l'Argentine[1].

Description[modifier | modifier le code]

L'espèce, hémicryptophyte[1], est peu différentiable à l'œil nu de Bromelia hieronymi et de Ananas sagenaria[réf. nécessaire].

Bromelia urbaniana et l'Homme[modifier | modifier le code]

Il est utilisé pour ses fibres qui sont tissées que pour ses jeunes feuilles et racines qui sont consommées[réf. nécessaire].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Bromelia urbaniana (Mez) L.B.Sm., Phytologia 15: 174 (1967). », sur Kew Royal Botanical Gardens (consulté en )