Deathlike Silence Productions

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Deathlike Silence Production
Description de l'image Image manquante.jpg.
Fondation 1988
Disparition 1993
Fondateur Øystein Aarseth
Genre Black metal
Pays d'origine Drapeau de la Norvège Norvège
Siège Oslo

Deathlike Silence Production était un label indépendant fondé à Oslo (Norvège) à la fin des années 1980, principalement actif sur la scène du Black metal. Ce fut l'une des premières maison de disque principalement concentré sur le Black Metal.

Histoire[modifier | modifier le code]

Initialement en début d'année 1987, Øystein Aarseth souhaitait publier lui-même la démo Deathcrush de son groupe Mayhem, puis leur mini-album du même nom. En utilisant, l’appellation Funny Farm[1], mais finalement appela son label Posercorpse Music. C'est avec ce nom-là que ses première œuvres parurent.

Une année après, il changea à nouveau le nom pour Deathlike Silence qui est inspiré de la chanson Deathlike Silence du groupe allemand Sodom (de leur album Obsessed with Cruelty[2]). Il souhaita développer son activité en publiant d'autres groupes afin de promouvoir le black metal.

Ce label fut géré par Øystein Aarseth, alias Euronymous, jusqu'à l'été 1993[3], année de son assassinat par son ancien camarade Varg Vikernes dit Count Grishnackh ancien bassiste de Mayhem et leader de Burzum.

Disparition[modifier | modifier le code]

Le label ne produit originellement que des artistes scandinaves. Mais vers la fin de ses années d'activité, le label s'orienta également vers des pays plus lointains, tel que le Japon. Aarseth pensait signer avec le groupe Massacre (de Colombie[4]), ou Hadez au Pérou, avant sa mort[5]. Hendrik Möbus du groupe Absurd prétend qu'il avait envoyé une copie de leur démo Death From the Forest et qu'Aarseth prévoyait de les signer[6].

Le premier album du groupe Mysticum initialement intitulé Where the Raven Flies devait paraître chez DSP.

Avant la disparition de Deathlike Silence, il était prévu de sortir l'album In Absentia Christi[7] de Monumentum. En début d'année 1992, Darkthrone menaça le label Peaceville records de publier leur album A blaze in the northern sky chez Deathlike Silence Production lorsqu'ils critiquèrent leur changement brutal de style musical[8].

À la mort d'Euronymous (Øystein Aarseth), le label fut repris par Voices of Wonder[9].

Albums [10][modifier | modifier le code]

Groupe Nom de l’œuvre Date de sortie Genre musical Pays d'origine Format Catalogue
Merciless The Awakening Février 1990 Death metal Drapeau de la Suède Suède CD ; Vinyl ANTI MOSH 001
Burzum Burzum Mars 1992 Black metal Drapeau de la Norvège Norvège CD ; Vinyl ANTI MOSH 002
Mayhem Deathcrush (EP) 1993 (réédition) Black metal Drapeau de la Norvège Norvège CD ; Vinyl ANTI MOSH 003
Abruptum Obscuritatem Advoco Amplectére Me Mars 1993 Black metal/Noise music Drapeau de la Suède Suède CD ; Vinyl ANTI MOSH 004
Burzum Aske (EP) Mars 1993 Black metal Drapeau de la Norvège Norvège CD ; Vinyl ANTI MOSH 005
Mayhem De Mysteriis Dom Sathanas Mai 1994 Black metal Drapeau de la Norvège Norvège CD ; Vinyl ANTI MOSH 006
Sigh Scorn Defeat 1993 Black metal Drapeau du Japon Japon CD ANTI MOSH 007
Enslaved Vikingligr Veldi Février 1994 Black, Viking metal Drapeau de la Norvège Norvège CD ANTI MOSH 008
Abruptum In Umbra Malitiae Ambulabo, in Aeternum in Triumpho Tenebraum Avril 1994 Black metal, Ambiant Drapeau de la Suède Suède CD ANTI MOSH 009

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopaedia Mettalum
  2. Jon Metalion Kristiansen, The Saga of True Norvegian Black Metal vice.com
  3. Chris Campion, In the face of death theguardian.co.uk, 20 février 2005
  4. Bård Faust Eithun, Interview with Euronymous : thetruemayhem.com
  5. Hadez, From the graves : blackmetal.com
  6. Les seigneurs du chaos, publié chez Camion Blanc
  7. Garry Sharpe-Young, Monumentum, musicmight.com
  8. A blaze in the northern sky (interview video, 2003)
  9. http://sigh.thebase.in/
  10. Discographie de Deathlike Silence Production

Liens externes[modifier | modifier le code]