Dean Karnazes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dean Karnazes
Image dans Infobox.
Dean Karnazes au marathon de Napa Valley en 2008.
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Taille
1,72 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Masse
70 kgVoir et modifier les données sur Wikidata
Sports
Sponsor
Site web

Dean Karnazes, né le [1] à Inglewood, est un coureur de longues distances américain d'origine grecque. Il est l'auteur du livre Ultramarathon Man: Confessions of an All Night Runner, dans lequel on retrouve des informations destinées à un large public sur l'endurance en ultrafond.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il réside actuellement[Quand ?] en Californie avec sa femme Julie ainsi que ses deux enfants : Alexandria et Nicholas.

Courses réalisées[modifier | modifier le code]

Victoires significatives[modifier | modifier le code]

Défis relevés en courant[modifier | modifier le code]

  • Il a couru 350 miles (563,27 km) sans dormir en 80 heures et 44 minutes (2005) [2]
  • Il a inauguré le Marathon du Pôle Sud avec des chaussures de course à pied conventionnelles[3]
  • Il a couru 148 miles (238,18 km) en 24 heures sur un tapis roulant (2004)[4]
  • Il a complété le « 199 mile Providian Saturn Relay » six fois en solo
  • Il a couru 86 km dans le désert pour l'émission Superman Challenge diffusée le 9 mai 2014 sur RMC Découverte. Son taux d'acide lactique et son pouls sont restés inchangés.[réf. nécessaire][5]

Défis relevés dans d'autres sports d'endurance[modifier | modifier le code]

  • Il a traversé la Baie de San Francisco à la nage.
  • Il a pratiqué le vélo de montagne pendant 24 heures d'affilée.
  • Il a été porteur de la flamme des Jeux Olympiques d'été dans sa ville de San Francisco.

North Face Endurance 50[modifier | modifier le code]

Il s'agissait pour Dean Karnazes de courir 50 marathons en 50 jours consécutifs dans 50 différents États des États-Unis, en commençant par le marathon de Saint Louis le 17 septembre 2006 pour terminer en force le 5 novembre de la même année avec son meilleur temps (3 heures et 30 secondes) au marathon de New York. Huit des cinquante épreuves figuraient parmi les marathons officiels (ceci étant dû au fait que ces derniers sont habituellement tenus les samedis ou les dimanches).

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]