Dean Barrow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dean Barrow
Illustration.
Dean Barrow en juin 2013.
Fonctions
Premier ministre de Belize
En fonction depuis le
(11 ans, 9 mois et 9 jours)
Monarque Élisabeth II
Gouverneur Colville Young
Prédécesseur Said Musa
Président de la Communauté caribéenne

(5 mois et 29 jours)
Prédécesseur Freundel Stuart
Successeur Roosevelt Skerrit
Biographie
Nom de naissance Dean Oliver Barrow
Date de naissance (68 ans)
Lieu de naissance Belize (Honduras britannique)
Nationalité bélizienne
Parti politique Parti démocratique uni, UDP
Conjoint Kim Simpliss
Profession avocat

Dean Barrow
Premiers ministres de Belize

Dean Barrow, né le à Belize, est un homme politique bélizien, Premier ministre du Belize et ministre des Finances du Belize depuis le . Il dirige le Parti démocratique uni depuis 1998.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dean Barrow a suivi des études de droit à l'université des Indes occidentales puis de droit et de relations internationales à l'université de Miami dont il sort diplômé en 1981. De retour au Belize, il devient avocat et fonde son propre cabinet au début des années 1980. Parmi ses clients, il compte le controversé Lord Michael Ashcroft, homme d'affaires et homme politique britannico-bélizien.

Barrow fait son entrée en politique en 1983, date à laquelle il est élu au conseil municipal de la ville de Belize. L'année suivante, il est élu député et devint procureur général et ministre des Affaires étrangères dans le premier gouvernement de Manuel Esquivel. Membre de l'opposition de 1989 à 1993, il revient ensuite au gouvernement comme vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de 1993 à 1998, dans le second gouvernement de Manuel Esquivel. Il est leader de l'UDP et le chef de l'opposition pendant dix ans, jusqu'à la victoire de son parti aux élections de 2008.

Le Parti démocratique uni remporte alors 25 sièges sur 31 et Barrow devient le premier dirigeant noir de son pays. Il est reconduit à son poste à la suite de la victoire de son parti lors des élections législatives de 2012.

Pour les questions sociétales, il est notamment opposé à la révision de la loi punissant de 10 ans de prison les relations homosexuelles[1].

Article connexe[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  1. « Au Belize, le combat de "l’Antéchrist" en faveur de la cause homosexuelle », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 22 août 2018)