Dead Cells

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dead Cells
Image illustrative de l'article Dead Cells

Éditeur Motion-Twin
Développeur Motion-Twin

Date de sortie Version 1.0

Accès anticipé
Version 1.1
Genre Rogue-like, Metroidvania, Action-aventure, plate-formes
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Windows, Linux, OS X, PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch[1]
Média Distribution numérique (Steam[2])
Langue Français, Anglais, Chinois simplifié[2]

Moteur HEAPS (Haxe)[3]

Site web dead-cells.com

Dead Cells est un jeu vidéo d'action-aventure, de plate-formes, appartenant également aux genres du rogue-like et du metroidvania édité et développé par Motion-Twin. Il sort le sur Windows, Linux, MacOS, PlayStation 4, Xbox One, et Nintendo Switch[1],[4].

L'objectif est de sortir du donjon généré aléatoirement à chaque partie[5].

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le système de narration de Dead Cells est fortement inspiré de celui de Dark Souls : le joueur rencontre des éléments et des lieux où des informations en lien avec l'histoire lui sont données.

Dans le monde de Dead Cells, le roi cherche un remède pour sauver son peuple de la maladie, il ordonne donc à ses alchimistes de développer un remède. Très rapidement, ils s’aperçoivent que le remède transforme le peuple en monstres. Le roi décide donc d'appliquer ce remède afin de constituer une armée mais se fait rapidement dépasser par la situation : tout le monde est contaminé à présent par l'œuvre des alchimistes. Le roi entame donc un génocide sur son peuple, transformé en monstres, qu'il n'arrive plus à maîtriser.

L'aventure du héros commence ici : le joueur incarne un corps décapité qui s'est fait envahir par un parasite et va chercher à se venger du roi.

Développement[modifier | modifier le code]

A l'origine nommé Hordes Zero, il devait être la suite spirituelle de Hordes.fr[6].

Le jeu est disponible en accès anticipé à partir du [7].

Le , Dead Cells est sorti de son accès anticipé sur PC et est désormais également disponible sur Switch, Xbox One et PS4[4].

Mises à jour post sortie du jeu[modifier | modifier le code]

1.1 : Une mise à jour nommée "Pimp my run" voit le jour le 22 décembre 2018 ; elle ajoute un mode personnalisé au jeu ainsi qu'un rééquilibrage.

1.2 : Un DLC gratuit nommé Rise of the Giant est sorti sur PC le 28 mars 2019. Il s'agit de la plus grosse mise à jour depuis la sortie du jeu : de nouveaux biomes, armes, boss et ennemis en tous genres ont fait leur apparition dans le jeu. Un système de skin gratuit est également être mis en place avec un nouveau PNJ. Le DLC sort le 23 mai 2019 sur consoles.

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Note
Canard PC (FR) 9/10[8]
Game Informer (US) 9/10[9]
Presse numérique
Média Note
Gameblog (FR) 8/10[10]
GameSpot (US) 9/10[11]
IGN (US) 9,5/10[12]
Jeuxvideo.com (FR) 18/20[13]

Le jeu a reçu un excellent accueil de la presse spécialisée

Ventes[modifier | modifier le code]

Un an après sa sortie en accès anticipé, le jeu s'est vendu à 730 000 copies[14]. En mai 2019, il comptabilise plus de 2 millions de ventes[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Motion Twin - Free indie games. Play on your browser, mobile or tablet! », sur motion-twin.com (consulté le 28 juin 2017)
  2. a et b « Dead Cells sur Steam », sur store.steampowered.com (consulté le 28 juin 2017)
  3. (en) « Dead Cells - Roguevania Action Platformer [2D Pixelart] », sur forums.tigsource.com, (consulté le 27 juin 2017)
  4. a et b Corentin Lamy, « « Dead Cells », le jeu d’action sans pitié qui prend plaisir à nous faire du mal », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 7 août 2018).
  5. « Dead Cells - Fiche de jeux - ActiWard.net », sur ActiWard.net (consulté le 7 août 2018).
  6. « Hordes Zero devient Dead Cells », sur gamekult.com, (consulté le 6 octobre 2018).
  7. (en) « Dead Cells is AVAILABLE NOW! Hype hype hype! », sur steamcommunity.com, (consulté le 7 août 2018).
  8. Netsabes, « Test : Dead Cells - Cells que j'aime », (consulté le 24 juin 2019), p. 12-15
  9. Andrew Reiner, « Dead Cells : One Of The Best Roguelikes To Date », sur Game Informer, (consulté le 24 juin 2019)
  10. Thomas Pillon, « TEST de Dead Cells : Bon à en faire perdre la tête ? », sur Gameblog, (consulté le 24 juin 2019)
  11. Daniel Starkey, « Death sells. », sur GameSpot, (consulté le 24 juin 2019)
  12. Brandin Tyrrel, « Dead Cells Review », sur IGN, (consulté le 26 juin 2019)
  13. Carnbee, « Test : Dead Cells : L’électron libre plein d‘action qui réveille les morts », sur jeuxvideo.com, (consulté le 26 juin 2019)
  14. (en) Chris J Capel, « This metroidvania indie game has sold 730,000 units in a year - from Early Access », PCGamesN,‎ (lire en ligne, consulté le 23 juillet 2018).
  15. « Dead Cells : succès mondial pour ce jeu vidéo d'action signé des Bordelais de Motion Twin (2/9) », sur La Tribune (consulté le 30 avril 2019)