De rebus bellicis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mignature issue d'une copie du XVe siècle
gravure d'une baliste dans une édition de 1552

De rebus bellicis est un ouvrage anonyme du IVe ou Ve siècle en bas latin répertoriant bon nombre de machine de guerre utilisées par l'armée romaine.

Histoire[modifier | modifier le code]

De rebus bellicis a vraisemblablement été écrit après la mort de Constantin, puisque les textes dont nous disposons en parlent, mais il fut écrit avant la chute de l'empire d'occident. Le texte remonte à un ouvrage du Xe siècle le Codex Spirensis qui fut et perdu au XVIe siècle. Trois des textes du XVe et XVIe siècle dérivent probablement d'un manuscrit conservé à la Bibliothèque nationale de France, sous la référence Ms lat 9661.

Éditions[modifier | modifier le code]

  • Anonymi Auctoris De Rebus Bellicis. recensvit Robert I. Ireland (Bibliotheca scriptorvm Graecorvm et Romanorvm Tevbneriana), Lipsiae, 1984.
  • "Anónimo Sobre Asuntos Militares", Edited, trans. and comm. by Álvaro Sánchez–Ostiz (EUNSA), Pamplona, 2004.

Liens externes[modifier | modifier le code]