de Havilland Canada DHC-1 Chipmunk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

DHC-1 Chipmunk
Image illustrative de l’article De Havilland Canada DHC-1 Chipmunk

Constructeur aéronautique Drapeau : Canada de Havilland Canada
Type Avion d'entraînement
Premier vol
Motorisation
Moteur 1 de Havilland Major 8 de 145 ch
Dimensions
Envergure 10,46 m
Longueur 7,82 m
Surface alaire 16 m2
Nombre de places 2
Masses
Masse à vide 643 kg
Masse maximum 900 kg
Performances
Vitesse maximale (VNE) 223 km/h
Plafond 4 500 m
Distance franchissable 500 km

Le de Havilland Canada DHC-1, aussi connu sous le nom de Chipmunk (en français, tamia) est un avion d'entraînement monoplan. Il effectua son premier vol le et fut produit jusqu'en 1961. Destiné à remplacer le biplan d'entraînement de Havilland Tiger Moth, il a été conçu au Canada par l'ingénieur d'origine polonaise Wsiewołod Jakimiuk.

Le Chipmunk, un biplace monomoteur, est un avion d'entraînement de base qui a été l'avion d'entraînement principal de l'Aviation royale du Canada (ARC), de la Royal Air Force (RAF) et de plusieurs autres forces aériennes pendant la majeure partie de la guerre froide. Conçu pour remplacer le biplan d'entraînement de Havilland Tiger Moth, le Chipmunk a été le premier vrai projet de l'aviation d'après-guerre de de Havilland Canada, la maison mère britannique se concentrant à l'époque sur le développement de l'avion de ligne DH-106 Comet. Le Chipmunk sera produit à 1 283 exemplaires, au Canada, au Royaume-Uni mais aussi, dans une moindre mesure, sous licence au Portugal.

L'avion était motorisé par un moteur Gipsy Major 4 cylindres délivrant 145 chevaux.

Aujourd'hui, environ 350 [1] DHC-1 Chipmunk (également surnommé "Chippie") seraient encore en état de navigabilité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « De Havilland DHC-1 Chipmunk », sur www.aopa.org, (consulté le 7 novembre 2016)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Enzo Angelucci et Paolo Matricardi, Les avions, t. 5 : L'ère des engins à réaction, Elsevier Sequoia, coll. « Multiguide aviation », (ISBN 2-8003-0344-1), p. 149.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :