Daylamites

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Carte montrant le Daylam dans le Tabaristan de l'ouest.

Les Daylamites ou Dailamites (Pehlevi ou Perse ancien: Daylamīgān; persan : دیلمیان Deylamiyān) était un peuple iranien habitant le Daylam, région montagneuse du nord de l'Iran actuel, au sud de la mer Caspienne[1]. Sous l'empire Sassanides, ils étaient souvent employés comme soldats, ils ont longtemps résisté à la conquête musulmane de la Perse. Dans les années 930, les Daylamites de la dynastie Bouyides ont contrôlé la plus grande partie de l'Iran d'aujourd'hui, ceci jusqu'à la conquête Seldjoukides à la fin du XIe siècle.

Origines, langue[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Période pré-Islamique[modifier | modifier le code]

Période Séleucides et Parthes[modifier | modifier le code]

Période Sassanide[modifier | modifier le code]

Période Islamique[modifier | modifier le code]

Résistance aux arabes[modifier | modifier le code]

L'expansion daylamite[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Noms[modifier | modifier le code]

Religion[modifier | modifier le code]

Coutumes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Michael Fishbein, The History of al-Tabari Vol. 21 : The Victory of the Marwanids A.D. 685-693/A.H. 66-73, SUNY Press, , 260 p. (ISBN 978-0-7914-0222-1, lire en ligne), page 90, note 336

Liens externes[modifier | modifier le code]