David de Gandzak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

David de Gandzak, Davit Gandzaketsi (en arménien Դավիթ Գանձակեցի) ou Davit Alavka(v)ordi[1] (mort en 1140/1141) est un juriste arménien du XIIe siècle[2]. Au début de ce siècle, ce pionnier de la codification arménienne rédige à la demande d'un prêtre nommé Arkayoutioun 98 lois guidant les prêtres dans le domaine de la confession et des pénitences, en interprétant et en complétant les saintes Écritures, notamment le Lévitique ; l'ensemble est intitulé Statut ou Guidance canonique et est une des bases de départ de Mkhitar Goch[2].

L'œuvre restera longtemps ignorée avant d'être redécouverte au début du XXe siècle[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claude Mutafian (dir.), Arménie, la magie de l'écrit, Somogy, Paris, 2007 (ISBN 978-2-7572-0057-5), p. 159.
  2. a et b (en) Agop Jack Hacikyan (dir.), The Heritage of Armenian Literature, vol. II : From the Sixth to the Eighteenth Century, Détroit, Wayne State University Press,‎ (ISBN 978-0814330234), p. 365.
  3. (en) Agop Jack Hacikyan (dir.), op. cit., p. 366.