David Thompson (explorateur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
David Thompson
Image dans Infobox.
Vue d'artiste de David Thompson. Aucune image historique de lui n'existe.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
LongueuilVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Grey Coat Hospital (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Conjoint
Charlotte Small (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Sport
Archives conservées par
signature de David Thompson (explorateur)
Signature

David Thompson, né le à Westminster en Angleterre (Royaume de Grande-Bretagne) et mort le à Longueuil au Canada-Est (Canada-Uni), est un commerçant de fourrure, un cartographe et un explorateur canadien-anglais.

Au cours de sa carrière, il a cartographié plus de 3,9 millions de kilomètres carrés de l'Amérique du Nord.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille d'émigrants gallois, il fait des études de mathématiques puis entre dans la Compagnie de la Baie d'Hudson en 1784. Il occupe ainsi de 1784 à 1787 divers postes administratifs dans la York Factory. Sous la conduite de Philip Turnor, il approfondit sa connaissance des mathématiques et de l'astronomie (1790-1791) et, après avoir reçu de la Compagnie un matériel de géomètre, effectue, en parallèle de la vente de fourrures, un relevé de la route entre York Factory et le lac Athabasca.

Devenu officiellement arpenteur (1794), il quitte la Compagnie en 1794 et entre au service de son concurrent, la North West Company. Il poursuit alors ses travaux topographiques et reconnaît toute la frontière anglo-américaine (6 750 km de longueur).

En 1806, il est chargé d'une mission pour découvrir une route vers le Pacifique. Pendant celle-ci, il explore le cours et le bassin de la Columbia River. Il y revient en 1810 puis 1811 et revient à Montréal en 1812. La carte qu'il dresse alors comprend toute la zone entre le lac Supérieur et le Pacifique.

Il arpente encore en 1815 toute la région de Québec. Il finit sa vie pratiquement aveugle.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jenih d'Arcy, Epic wanderer : David Thompson and the mapping of the canadian West, Bison Books, 2009
  • François Angelier, Dictionnaire des Voyageurs et Explorateurs occidentaux, Pygmalion, 2011, p.660-661 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]