David Shahar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
David Shahar
Description de l'image David Shahar.jpg.
Naissance
Jérusalem en Palestine mandataire
Décès
Paris en France
Activité principale
écrivain
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture hébreu

Œuvres principales

Le Palais des vases brisés

David Shahar, né le à Jérusalem et mort le à Paris, est un écrivain israélien. Il est lauréat du Prix Médicis étranger en 1981.

Biographie[modifier | modifier le code]

David Sahar est principalement connu pour son cycle Le Palais des vases brisés publié en 7 tomes de 1978 à 1997 et décrivant Jérusalem dans les années 1920 et 1930[1].

Il était depuis 1956 l'époux de l'historienne Shulamith Shahar (en), rencontrée deux ans auparavant.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • 1971 : La Colombe et la Lune. Nouvelles de Jérusalem, Gallimard
  • 1978 : Un été rue des prophètes (Le Palais des vases brisés tome 1), Gallimard
  • 1980 : Un voyage à Ur de Chaldée (Le Palais des vases brisés tome 2), Gallimard
  • 1981 : Le Jour de la comtesse (Le Palais des vases brisés tome 3) Prix Médicis étranger, Gallimard
  • 1983 : L'Agent de sa Majesté, Gallimard
  • 1984 : Trois contes de Jérusalem (nouvelles), éd. Périple
  • 1985 : Nin-Gal (Le Palais des vases brisés tome 4), Gallimard
  • 1987 : Riki, un enfant à Jérusalem, Folio
  • 1988 : Le Jour des fantômes (Le Palais des vases brisés tome 5), Gallimard
  • 1989 : Les Marches du palais (Le Palais des vases brisés tome 6), Payot
  • 1991 : Lune de miel et d'or, éd. François Bourin
  • 1992 : Les Nuits de Lutèce (Le Palais des vases brisés, s.n.), éd. François Bourin
  • 1992 : Brouria (nouvelle), Sifriat Hasharot
  • 1994 : Les Petits Péchés (nouvelles), Julliard
  • 1997 : La Nuit des idoles (Le Palais des vases brisés tome 7), Robert Laffont
  • 2007 : La moustache du pape et autres nouvelles, Gallimard/Folio

Toutes les œuvres de David Shahar sont traduites par Madeleine Neige (1925-2011).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. David Shahar (1926-1997) sur le portail France-Diplomatie