David Saint-Jacques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
David Saint-Jacques
Image illustrative de l'article David Saint-Jacques

Nationalité Drapeau du Canada Canadien
Naissance (46 ans)
Québec (Québec)
Occupation précédente Médecin, astrophysicien et ingénieur physique
Sélection Groupe d'astronautes 20
Mission(s) -

David Saint-Jacques, né le à Québec au Canada, est un astronaute de l'Agence spatiale canadienne. Sélectionné en 2009, il fait partie du groupe d'astronautes 20 de la NASA. Il est également médecin, astrophysicien et ingénieur physique[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

Né à Québec, il grandit à Saint-Lambert, en banlieue de Montréal. En 1993, il obtient un baccalauréat en génie physique de l'École polytechnique de Montréal, puis, en 1998, un doctorat en astrophysique de l'Université de Cambridge. Ses études portent sur l'observation astronomique et la conception et fabrication d'instruments télescopiques. Il mène des recherches postdoctorales sur le développement de l'interféromètre infrarouge Mitaka au Japon et du système optique du télescope Subaru à Hawaï. En 2005, il obtient un doctorat en médecine de l'Université Laval. Il complète sa résidence à l'Université McGill où il se spécialise en médecine de première ligne en région éloignée.

Carrière[modifier | modifier le code]

Les astronautes David Saint-Jacques et Samantha Cristoforetti à côté d'une maquette du Bras canadien.

En tant que médecin, Saint-Jacques travaille au Centre de santé Inuulitsivik de Puvirnituq, au Nunavik. Il est également chargé d'enseignement clinique pour la faculté de médecine de McGill auprès des étudiants en stage dans cette région.

En mai 2009, il est sélectionné parmi plus de 5000 candidats par l'Agence spatiale canadienne comme astronaute avec Jeremy Hansen. Il déménage à Houston pour rejoindre la 20e classe d'astronautes de la NASA. En 2011, il termine son entraînement d'apprenti astronaute. Depuis, il est assigné au groupe de robotique du Corps des astronautes.

Le , l'Agence spatiale canadienne annonce qu'il fera parti d'une mission vers la Station spatiale internationale en novembre 2018[2].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Marié, il a deux enfants. Il pratique l'alpinisme, la randonnée, le cyclisme, le ski et la voile. Il détient un licence de pilote commercial. Il parle couramment le français et l'anglais, et possède une compréhension du russe, de l'espagnol et du japonais.

Distinctions honorifiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]