David Sánchez Juliao

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant colombien
Cet article est une ébauche concernant un écrivain colombien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

David Sánchez Juliao
David Sanchez Juliao.jpg

David Sánchez Juliao

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Genre artistique

David Sánchez Juliao (Santa Cruz de Lorica le 24 novembre 1945 - mort à Bogota le 9 février 2011[1]), est un auteur, journaliste, conteur et diplomate colombien. Il a été ambassadeur de Colombie en Inde sous le gouvernement de César Gaviria Trujillo et en Égypte sous le gouvernement d'Ernesto Samper. Le 9 février 2011 il est décédé (à 65 ans) à Bogota, victime d'une affection cardiaque.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Parmi ses œuvres les plus importantes, on trouve :

  • El Pachanga (Le Pachanga),
  • El Flecha (Le Flèche),
  • El Flecha II, el retorno (2006) (Le Flèche II, le retour),
  • Abraham al Humor (Abraham al Humour),
  • Foforito (Petit allumette),
  • Historias de Racamandaca (Des histoires de Racamandaca),
  • Dulce Veneno Moreno (Poison brun sucré),
  • Porqué me llevas al hospital en canoa papá? (Pourquoi m'emmenes-tu à l'hôpital en canoë papa?)

Traduites dans plusieurs langues et récompensées par plusieurs prix littéraires, les œuvres de Sánchez Juliao nous renseignent sur la culture populaire de la côte nord colombienne avec une analyse particulière de la région cordobesse.

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]