David Ruhnkenius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
David Ruhnkenius
David-Rhunkenius.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
LeydeVoir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de travail
Formation
Activités

David Ruhnken, en latin David Ruhnkenius, (1723-1798) fut un philologue néerlandais d'origine allemande.

Né en Poméranie, il fut adjoint de Hemsterhuis à l'Université de Leyde pour la langue grecque (1757-61), puis professeur d'histoire et d'éloquence dans la même université, et enfin bibliothécaire de l'Académie en 1771.

On a de lui :

  • Epistolae criticae in Homeridarum hymnos, Leyde, 1749 et 1781 ;
  • Timaei sophistae lexicon vocum platonicarum, 1754, sur Timée de Locres;
  • Historia critica oratorum graecorum, 1768;
  • Velleius Paterculus, cum notis variorum, 1779, une édition des œuvres de Velleius Paterculus ;
  • Homeri hymnus in Cererem,1181;
  • de Vita et scriptis Longini, 1766, sur l'œuvre de Longin;
  • Opuscula oratoria, philologica, critica, 1797 et 1823 ;
  • Antiquitates romanae, 1835.

Son élève Daniel Albert Wyttenbach écrivit sa biographie.

Source[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « David Ruhnkenius » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, (Wikisource)