David Rudman (sports de combat)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir David Rudman.
David Rudman
Image illustrative de l'article David Rudman (sports de combat)
Contexte général
Sport Judo, lutte et sambo
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : URSS Soviétique
Naissance (74 ans)
Lieu de naissance Kouïbychev

David Rudman (né le 13 avril 1943 à Kouïbychev) est un champion d'URSS de lutte, un champion du monde de sambo et un champion d'Europe de judo[1],[2].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Rudman est d'origine juive et est né à Kouïbychev (désormais nommée Samara)[3],[4]. Il émigre ensuite aux États-Unis et s'installe à New York[1].

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Lutte[modifier | modifier le code]

Il est membre du club omnisports du Dinamo Moscou[1].

De 1965 à 1969 et en 1973, il est sacré champion soviétique de lutte dans la catégorie des moins de 70 kg[1]. Il est vice-champion d'URSS de 1970 à 1972, et troisième en 1974[1].

Sambo[modifier | modifier le code]

En 1967, il remporte le premier tournoi international de sambo en moins de 70 kg[1],[5],[6]. Rudman décrit le sambo comme une « combinaison de plusieurs formes d'arts martiaux, destinées à donner l'avantage aux soldats soviétiques au combat au corps à corps »[6]. En 1973, il devient le premier champion du monde dans la catégorie des moins de 68 kg[1]. Il est six fois champion d'URSS[4].

Judo[modifier | modifier le code]

En 1969, il est sacré champion d'Europe de judo en moins de 70 kg, remportant tous ses matchs à Ostende, dans un podium composé des Polonais Antoni Zajkowski et Czeslaw Kur ainsi que du Français Patrick Vial[3]. Il est médaillé de bronze aux Championnats du monde de judo 1969 à Mexico en moins de 70 kg[1],[2],[3],[7],[8],[9]. En 1970, il fait partie de l'équipe soviétique championne d'Europe à Berlin dans la catégorie des moins de 70 kg[1],[2],[10],[11].

Le dirigeant sportif[modifier | modifier le code]

Rudman est le fondateur et le directeur de l'école de sport Sambo-70 de Moscou[1],[4],[12].

Durant les années 2000, il a été président de la Fédération américaine de sambo amateur ainsi que de la Fédération internationale de sambo[1],[6],[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k « FIAS – David Rudman », Sambo.com (consulté le 9 novembre 2011)
  2. a, b et c « David Rudman », JudoInside.com (consulté le 27 juillet 2013)
  3. a, b et c « Jews in Sport in the USSR », Yivo Encyclopedia (consulté le 9 novembre 2011)
  4. a, b et c « 40 Bright Years | Clubs », Samoz.ru (consulté le 9 novembre 2011)
  5. (en) Agentstvo pechati "Novosti", USSR, Novosti Press Agency, (lire en ligne)
  6. a, b et c « Sambo wants to move out of judo’s shadow », Daily Times, (consulté le 9 novembre 2011)
  7. Hayward Nishioka, « An Interview with Russia's Controversial Judoka », Black Belt, (consulté le 9 novembre 2011)
  8. (en) Judo: history, theory, practice – Vladimir Vladimirovich Putin, Vasiliĭ Shestakov, Alexey Levitsky, Alekseĭ Levit͡s͡kiĭ (lire en ligne)
  9. « Rudman Again Grasps Adriatic Judo Cup », Black Belt (consulté le 9 novembre 2011)
  10. « Yanks Cop Two Medals at World Sambo Championships », Black Belt (consulté le 9 novembre 2011)
  11. « Soviet Champ Blames "Good Judo" for Poor Russian Win Record », Black Belt, (consulté le 9 novembre 2011)
  12. (en) Coaching Association of Canada, Coaching review, Coaching Association of Canada, (lire en ligne)
  13. « The International Amateur Sambo Federation elected David Rudman its new president », Sambo.com, (consulté le 9 novembre 2011)