David Plaza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Plaza Romero
David Plaza EB05.jpg

David Plaza lors de la Bicyclette basque 2005

Informations
Naissance
(45 ans)
Nationalité
Équipes professionnelles
1994-1996 Festina
1997-1998 Cofidis
1999 Benfica
2000-2001 Festina
2002-05/2003 Team Coast
05-12/2003 Team Bianchi
01-08/2004 Antarte-Rota dos Móveis
Fin 2004 Cafés Baqué
2005 Barloworld
Principales victoires

David Plaza Romero, né le à Madrid, est un ancien coureur cycliste espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

David Plaza devient coureur professionnel en 1994 dans l'équipe Festina. Il passe trois saisons dans l'équipe française, durant lesquelles son meilleur résultat est une seizième place du Tour d'Espagne 1995. Il rejoint Cofidis, qu'il quitte après deux années sans victoire.

En 1999, il remporte le Tour du Portugal, offrant ainsi à sa nouvelle équipe Benfica son tour national. Fort de ce succès, David Plaza fait son retour chez Festina. En mai, il s'impose sur le Tour d'Allemagne devant Andreas Klöden après avoir devancé ce dernier lors du contre-la-montre. Deux mois plus tard, il participe à son premier Tour de France. Il y épaule Joseba Beloki (3e) et Christophe Moreau (4e) jusqu'à son abandon à la seizième étape.

En 2001, il glane une troisième course par étapes, le Tour du Chili, ainsi que le contre-la-montre du Tour de Romandie. Non-retenu pour le Tour de France, il prend part à la Vuelta en septembre. Il obtient sa meilleure place sur un grand tour (6e) tout en épaulant avec succès Ángel Casero qui enlève le classement final. Ce triomphe est le dernier pour la Festina qui est dissoute en fin de saison.

David Plaza s'engage alors avec l'équipe Team Coast, en compagnie de plusieurs de ses anciens coéquipiers dont Casero, Luis Pérez Rodríguez et André Korff. L'année 2002 est ponctuée de plusieurs places sur des courses par étapes comme la Course de la Paix (6e), le Tour de Catalogne (7e) ou le Tour d'Allemagne (8e). En septembre, David Plaza se rend au Tour d'Espagne 2002 avec Casero dans le but de défendre le titre de ce dernier. Tous deux réalisent cependant une performance une inférieure à celle de l'année précédente, terminant respectivement sixième et quatorzième[1].

Team Coast voit arriver en 2003 un nouveau leader en la personne de Jan Ullrich. L'objectif du coureur allemand est le Tour de France, auquel participe David Plaza pour la seconde fois. Entretemps, l'équipe change de nom et devient la Team Bianchi à la suite du retrait de l'ancien sponsor. Plaza est souvent le dernier à pouvoir accompagner son leader lors des étapes de montagne. Ullrich est, pour la cinquième fois, deuxième d'un Tour de France, tandis que David Plaza termine 22e.

Le Team Bianchi prenant fin, il s'engage en 2004 avec la modeste équipe Antarte-Rota dos Móveis, en troisième division (GS3). Il la quitte cependant en août, afin de participer au Tour d'Espagne avec Cafés Baqué. Il termine 18e, le mieux classé de son équipe. Il s'agit également de son dernier grand tour. En effet, il signe en 2005 avec Barloworld, dans laquelle il effectue sa dernière saison en tant que coureur professionnel.

En 2007, David Plaza devient manager de l'équipe espagnole Relax-GAM. Il suscite alors la polémique en engagea des coureurs cités dans l'affaire Puerto, comme Francisco Mancebo, Óscar Sevilla, Ángel Vicioso et Santiago Pérez. Cette espérience s'avère cependant de courte durée, puisqu'après le départ du sponsor Gam, l'équipe Relax est contrainte à la dissolution.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

2 participations

  • 2000 : abandon (16e étape)
  • 2003 : 22e

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

9 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

1 participation

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2005
UCI Asia Tour 182e[2]
UCI Europe Tour 940e[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Classement final du Tour d'Espagne 2002, Cyclingnews.com.
  2. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  3. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]