David Perlov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Perlov.
David Perlov
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Lieu de travail
Activités
Autres informations
Site web
Distinction
Memorial plaque to David Perlov in Tel Aviv.JPG

plaque commémorative

David Perlov (en hébreu, דוד פרלוב) est un cinéaste israélien né le à Rio de Janeiro (Brésil) et mort le à Tel-Aviv (Israël).

Il est considéré comme le fondateur du cinéma israélien et est célébré internationalement pour ses essais cinématographiques et, surtout, son journal filmé.

Il passe son enfance à Belo Horizonte. À dix ans, il déménage à São Paulo.

En 1957, à Paris où il est arrivé en 1952 et devenu l'assistant d'Henri Langlois à la Cinémathèque française, il réalise un premier court métrage,Tante chinoise et les autres, d'après des dessins satiriques d'une petite fille de 12 ans[1].

En 1958, il émigre en Israël où il tourne en 1963 l'essai documentaire À Jérusalem (33 minutes), un des films les plus importants de l'histoire du cinéma israélien.

Après avoir réalisé deux drames académiques, ses nouveaux projets sont refusés par la bureaucratie idéologique. En mai 1973, David Perlov décide d'acheter une caméra 16 mm. Il s'en servira pour ce qui deviendra son Yoman/Journal (six parties de 52 minutes, 1973-1985). Je filme jour après jour à la recherche d'autre chose. Le journal filmé de David Perlot a été édité par Re:Voir Vidéo en 2006 [2].

Depuis 1973, il était professeur de cinéma à l'Université de Tel-Aviv.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ariel Schweitzer, « La passion du quotidien », Cahiers du cinéma, no 605, octobre 2005, p. 76-77
  2. Critique du Journal filmé de David Perlov édité par Re:Voir Vidéo par Philippe Azoury dans Libération du 21 mars 2007


Liens externes[modifier | modifier le code]

http://www.davidperlov.com/