David Lykken

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
David Lykken
Portrait de David Lykken

David Lykken.

Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité(s) États-UnisVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Formation université du MinnesotaVoir et modifier les données sur Wikidata
Profession(s) psychologue et généticien (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

David Thoreson Lykken () est généticien comportementaliste diplômé de psychologie et psychiatrie à l'Université du Minnesota. Il est plus connu pour ses œuvres sur les études de jumeaux et la détection de mensonges (en).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Minneapolis (Minnesota), le cadet de 7 frères et sœurs, Lykken s'engage dans la United States Navy à l'âge de 17 ans et a été diplômé de l'Université du Minnesota en 1949, en 1952 et obtient son doctorat en psychologie clinique et neuropsychiatrie en 1955.

Travaux[modifier | modifier le code]

Lykken est notamment connu pour ses travaux sur les jumeaux, qu'il a entamés en 1970. Il est l'un des principaux chercheurs de la Minnesota Twin Family Study (en), qui examine l'héritabilité de certains traits psychologiques à partir de signes trouvés chez des jumeaux identiques et fraternels. Il est l'un des signataires d'une déclaration collective en réponse à l'ouvrage The Bell Curve intitulée Mainstream Science on Intelligence, écrite par la rédactrice de Intelligence Linda Gottfredson (en) et publiée dans le Wall Street Journal en 1994 ainsi que dans Intelligence en 1997.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
External.svg
Trop de liens externes (juillet 2012).
Les liens externes doivent être des sites de référence dans le domaine du sujet. Il est souhaitable — si cela présente un intérêt — de citer ces liens comme source et de les enlever du corps de l'article ou de la section « Liens externes ».