David Lonergan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lonergan.
David Lonergan
Nom de naissance David Lonergan
Naissance Québec
Auteur
Langue d’écriture Français

Québécois de naissance et Acadien d'adoption, David Lonergan a enseigné au secondaire (1966-1975), cofondé deux troupes de théâtre professionnel (La Famille Corriveau à Longueuil, 1973-1977 ; Pince-Farine en Gaspésie, 1978-1992) pour lesquelles il écrit (seul ou en collectif) une vingtaine de pièces dont Les Otages (1987). Parallèlement, il travaille dans des journaux, à la radio et à la télévision, et publie divers ouvrages dont Blanche (roman, 1989) et La Bolduc, la vie de Mary Travers (1992).

En 1994, il déménage à Moncton où il travaille pour différents organismes culturels. Depuis 2001, il enseigne le journalisme et l’histoire du théâtre à l’université de Moncton. Il a publié La Création à cœur : l'histoire du théâtre l'Escaouette (2000), L'homme qui était sans couleurs (2003), et participé à la création d’Ode à l'Acadie (2004) comme recherchiste et auteur des textes. Depuis novembre 1994, il tient une chronique sur la production culturelle acadienne dans le quotidien L'Acadie nouvelle et a publié plusieurs articles sur la littérature.

Titres publiés[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Tintamarre. Chroniques de littérature dans l'Acadie d'aujourd'hui, éditions Prise de parole,
  • 2003 : L'homme qui était sans couleurs,
  • 2000 : La Création à cœur : l'histoire du théâtre l'Escaouette,
  • 1993 : Paroles de l'Est,
  • 1992 : La Bolduc, la vie de Mary Travers,
  • 1991 : L'Été des carcasses,
  • 1989 : Blanche,
  • 1989 : L'Anthologie de Blanche Lamontagne-Beauregard, 1989.
  • 1987 : Les Otages,
  • 1987 : Sortie de secours,