David Lively

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
David Lively
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (69 ans)
IrontonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Instrument

David Lively, né à Ironton le , est un pianiste de musique classique français d'origine américaine.

Exceptionnellement doué, il est aujourd'hui reconnu comme l'un des plus grands interprètes des compositeurs américains du XXe siècle, tels Elliott Carter et Aaron Copland avec lesquels il étudia leurs œuvres et se lia d'amitié.

Il est aussi un défenseur audacieux de grands concertos méconnus: ceux de Ferruccio Busoni et de Wilhelm Furtwängler ainsi que les deux concertos de Joseph Marx.

Consacrant une part importante de son activité à la musique de notre temps, il signe les créations mondiales de nombreux compositeurs dont Tōru Takemitsu, Sébastien Gaxie, William Blank et entretient des relations privilégiées avec Philippe Boesmans, ayant enregistré l'intégrale de son œuvre pour piano seul.

Cet engagement pour la musique d'aujourd'hui, son extraordinaire maîtrise du clavier ainsi que son appétence pour l'étude des manuscrits et l'usage des instruments historiques contribuent à lui conférer une position unique sur la scène internationale.

Biographie[modifier | modifier le code]

David Lively commence sa carrière à 14 ans en jouant le concerto pour piano d'Aram Khatchatourian avec l’Orchestre Symphonique de Saint-Louis[1]. Élève de Jules Gentil (assistant d'Alfred Cortot) à l'École normale de musique de Paris, disciple de Claudio Arrau, il a aussi bénéficié des enseignements de Wilhelm Kempff[2] et Nadia Boulanger.

Pianiste à la technique éblouissante et à la personnalité musicale hors norme, David Lively s'est illustré lors de très nombreux et très prestigieux concours internationaux[3].

Lauréat de l'édition 1970 du Concours Long-Thibaud-Crespin [4], il gagne en 1971 le Concours international de Genève[5].

En 1972, il remporte également la quatrième place au Concours musical international Reine Élisabeth de Belgique. Il participe plus tard, comme membre du jury de ce même concours, aux éditions 1999, 2003 et 2010[6].

En 1974, il est le lauréat remarqué du Concours international Tchaïkovski, où il remporte le prix spécial pour la musique contemporaine[7].

En 1980, il est distingué par le prix Dino Ciani de La Scala de Milan.

Il a très longtemps dirigé le Festival de Saint-Lizier en Couserans dans les Pyrénées[8].

Il est aujourd'hui directeur des concours de l'École normale de musique de Paris et vient d'être nommé conseiller artistique de cette même école[9].

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]