David Knopfler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Knopfler.
David Knopfler

David Knopfler, musicien britannique originaire de Glasgow, est né le . Il est l'un des membres fondateurs du groupe de rock Dire Straits, avec son frère Mark Knopfler.

Il a contribué aux deux premiers albums du groupe (Dire Straits et Communiqué) en tant que guitariste à la rythmique exceptionnelle. Écrasé par la popularité de son frère Mark, leader incontesté de Dire Straits, il décide de quitter le groupe pendant la réalisation du troisième album, Making Movies, en 1980. Il se lance alors dans une carrière en solo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Knopfler naît à Glasgow, en Ecosse, d'une mère anglaise, Louisa Mary, professeure, et d'un père juif hongrois, Erwin Knopfler, architecte.

A l'âge de deux ans, sa famille emménage à Newcastle upon Tyne, en Angleterre, où il y grandit et fréquenta par la suite la Gosforth Grammar School.

A 11 ans, il possède une guitare, un piano et une batterie, et à 14 ans, il joue et chante ses propres compositions dans des folk clubs.

Après avoir fréquenté l'Ecole polytechnique de Bristol, Knopfler devient travailleur social à Londres, où il partage un appartement avec John Illsley.

Le groupe Dire Straits[modifier | modifier le code]

Mark Knopfler, son frère aîné, joue également de la guitare. David présente Mark à John Illsley, bassiste, et après avoir gagné l'intérêt du batteur Pick Withers, les quatre fondent en 1977 le groupe de rock Dire Straits. Un ami de Mark proposa le nom du groupe, faisant référence à leur supposée situation financière au moment où le groupe commence à se faire remarquer dans l'industrie de la musique.

Il accompagne son frère Mark à la guitare rythmique, pendant que ce dernier est le guitariste principal du groupe. David participe aux deux premiers albums du groupe : Dire Straits (1978) et Communiqué (1979). L'anxiété liée à la composition, à l'arrangement et à l'enregistrement des chansons de ces deux premiers albums, ainsi que des tournées l'amène à quitter le groupe alors en plein enregistrement de leur troisième album, Making Movies (1980), le laissant non crédité sur celui-ci. On peut toutefois observer sa présence sur des vidéos live, jouant quelques morceaux de cet album.

Carrière solo[modifier | modifier le code]

Après son départ de Dire Straits, Knopfler compose son premier album solo en 1983, Release. Son frère Mark Knopfler etJohn Illsley sont également présents sur cet album. Harry Bogdanovs, un ami de longue date, est crédité pour avoir co-écrit trois titres de l'album et joué du synthé.  

Behind the Lines, son second album, est réalisé en 1985, s'ensuit en 1987 un troisième album, Cut the Wire. En 1988, le label américain Cypress Records produit son quatrième album, Lips Against the Steel.

Depuis 1990[modifier | modifier le code]

Lifelines est produit en 1991 par le label Phonogram, enregistré dans les Real World Studios. Cet album est suivi d'un nouveau, The Giver, distribué par MESA/Bluemoon aux Etats-Unis, et Ariola en Europe. Ses arrangements acoustiques épars lui accordent des critiques positives, tout comme l'album Small Mercies (1995), que Knopfler co-produit avec Harry Bogdanovs, et Chris White on saxophone. En 2001, Knopfler collabore à nouveau avec Bogdanovs pour l'album Wishbones. On y trouve dans ce dernier des collaborations avec Chris Rea et Eddi Reader. Son neuvième album solo, Ship of Dreams, sort en 2004, incluant une nouvelle fois une collaboration avec Chris Rea.

En mai 2005, Knopfler publie un recueil de poésie, Blood Stones and Rhythmic Beasts.

Le label de jazz canadien Justin Time Records distribue Ship of Dreams en octobre 2005 avec une réédition alternative du titre "Tears Fall" fen collaboration avec Megan Slankard, qui remplace Julia Neigel sur l'édition européenne.

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Dire Straits[modifier | modifier le code]

En solo[modifier | modifier le code]