David Hennebelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hennebelle.
David Hennebelle
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Historien de l'art, historien de la musique, enseignant-chercheurVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse

David Hennebelle, né en 1971 à Lille, est un écrivain et historien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Professeur agrégé et docteur en histoire[1], il s'est d'abord consacré à la recherche historique : chercheur associé au CREHS (Centre de recherches et d'études Histoire et sociétés) de l'université d'Artois, ses travaux ont porté sur l'histoire sociale et culturelle de la musique en Europe à l'époque moderne (XVIIe-XVIIIe siècles). Ses publications concernent principalement le patronage musical de l'aristocratie en France au siècle des Lumières et les séjours parisiens de Mozart. En 2009, il met au jour un document inédit sur le séjour versaillais des Mozart de 1763-1764 (Revue de musicologie, 2009, 95/1, p. 195-196).

En 2018, il décide de mettre un terme à ses activités de recherche historique pour se consacrer pleinement à la littérature. Son roman Mourir n'est pas de mise est lauréat 2018 du prix littéraire G. Brassens.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Mourir n'est pas de mise, Autrement, 2018. Prix Georges Brassens.
  • Les Concerts de la Reine (1725-1768), Symétrie, 2015.
  • Une vie pour les Parques, L'Harmattan, 2013.
  • Les Partitions absolues, L'Harmattan, 2010.
  • De Lully à Mozart : aristocratie, musique et musiciens à Paris (XVIIe- XVIIIe siècles), Champ Vallon, 2009.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice de la thèse dans le catalogue du Sudoc

Liens externes[modifier | modifier le code]