David Guerrier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guerrier (homonymie).
David Guerrier
Surnom l'extraterrestre
Naissance (32 ans)
Pierrelatte (Drôme)
Activité principale trompettiste, corniste
Style Musique classique
Formation Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon
Récompenses Victoires de la musique classique

David Guerrier, né le à Pierrelatte (Drôme), est un trompettiste et corniste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

David Guerrier commence ses études musicales en 1990 au Conservatoire à rayonnement intercommunal du Tricastin d'abord au piano, puis à sept ans, il commence la trompette dans la classe de Serge Vivarès. Il rencontre Pierre Dutot à Grasse en 1994 lors d'un stage et rejoint sa classe au conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon en 1997 après avoir obtenu une dérogation spéciale vu son jeune âge (13 ans). Il s'y perfectionne jusqu'en 2000, apprenant également la trompette baroque avec Jean-François Madeuf, développant déjà son goût pour jouer les œuvres étudiées sur les instruments d'origine de la composition. À onze ans, il participe à l'École des fans consacrée à Maurice André et remporte cinq ans plus tard le 1er Grand Prix de la Ville de Paris du Concours de trompette du célèbre concertiste.

En 2004, il est désigné Soliste instrumental de l’année aux Victoires de la musique classique en tant que trompettiste. Il obtient le même prix en 2007 en interprétant le deuxième mouvement du Concerto de Henri Tomasi avec l'Orchestre national de France.

Il commence le cor en 2002 et devient très rapidement cor solo de l'Orchestre national de France.

Il étudie le cor au conservatoire de Lyon jusqu'en juin 2006, se présente au poste de professeur de cor dans le même établissement et est titularisé dès septembre suivant. Mais la direction du conservatoire de Lyon ne voulant pas qu'il soit à la fois élève et professeur, il doit démissionner du rang d'élève pour pouvoir enseigner. Il est membre de la Chambre philharmonique (E. Krivine) et a été également cor solo de l'Orchestre national de France (K. Masur) de 2004 à 2009 puis à l'Orchestre philharmonique du Luxembourg (E. Krivine) de 2009 à 2010.

Il occupe aujourd'hui le poste de trompette solo dans cette même formation.

Il joue également depuis peu le tuba, le trombone, le violon et l'ophicléide.

Il attache une importance toute particulière à interpréter les œuvres du répertoire sur les instruments joués à l'époque où elles ont été créées. Il a fondé il y a quelques années l'ensemble Turbulences (cuivres et percussions), ensemble à géométrie variable, qui fait redécouvrir le répertoire original en l'interprétant sur instruments d'époque.

Sa discographie comprend notamment le septuor de Saint-Saëns avec les frères Capuçon et Frank Braley ; le 4e concerto pour cor de W.A. Mozart et le concerto pour trompette de Leopold Mozart avec l'Ensemble orchestral de Paris (John Nelson) ; le Konzertstück pour 4 cors et orchestre de Schumann avec La Chambre Philharmonique (Emmanuel Krivine), les autres cornistes sont Antoine Dreyfuss, Emmanuel Padieu et Bernard Schirrer, tous 4 sur cors viennois ; et le dernier enregistrement en date comporte 2 titres sur le second album du quatuor Anemos (trombones) - Anemos & Co - qui sont le Carnaval de Venise de J-B Arban et Teutatès, fantaisie mystique d'A. Corbin, avec l'ensemble Turbulences (D. Guerrier, cornet à pistons ; A. Ganaye, ophicléide ; Chloé Ghisalberti, piano).

Anecdote[modifier | modifier le code]

Dans le milieu musical, David Guerrier est parfois surnommé « l'extraterrestre ». En effet, c'est le seul musicien qui soit parvenu à maîtriser à la fois la trompette et le cor, cette association étant morphologiquement extrêmement difficile, d'où son surnom. Ce surnom est également dû à sa précocité.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2000 - Premier prix du Concours international Maurice André à Paris
  • 2001 - Premier prix du Concours Philys Jone avec le Quintette de cuivres Turbulences.
  • 2003 - Prix AFAA au Midem à Cannes.
  • 2003 - Prix Young Concert Artist Auditions à New York.
  • 2003 - Premier prix de l'ARD de Munich

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]