David Enhco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
David Enhco
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom de naissance
David Cohen-SéatVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Beau-parent
Fratrie
Thomas Enhco
Mathilde Lockwood (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Label
Genres artistiques
Site web

David Enhco, né le à Paris, est un musicien, un compositeur et un leader de formations jazz français. Il a enregistré plusieurs albums en quartet, et est l’un des fondateurs du groupe The Amazing Keystone Big Band.

Biographie[modifier | modifier le code]

David Enhco naît le à Paris[1]. Sa mère est la soprano lyrique Caroline Casadesus, il est le petit-fils du chef d’orchestre Jean-Claude Casadesus et l'arrière petit-fils de la sociétaire de la comédie française Gisèle Casadesus[2],[3], et son beau-père était le violoniste Didier Lockwood[1]. Il est le frère de Thomas Enhco.

Parcours musical[modifier | modifier le code]

Après avoir débuté le piano à trois ans, puis la trompette à cinq ans, David Enhco a suivi une double formation classique (au conservatoire) et jazz (au centre Didier Lockwood)[4]. Il connait la scène dès son enfance au travers des écoles de musique et des cours qu’il a suivi[4].

En 2012, David Enhco cofonde "The Amazing Keystone Big Band" dont il est l’un des quatre codirecteurs artistiques[4]. Il cosigne pour le festival Jazz à Vienne une adaptation de "Pierre et le loup" de Prokofiev[4]. "The Amazing Keystone Big Band" rencontre un très grand succès public[4], il enregistre 6 albums et va finir par obtenir les honneurs de la profession en se voyant décerné la victoire "Groupe de l’année" aux victoires du jazz 2018[4]. Depuis ces évènements, le groupe est tout le temps en tournée[4].

En 2013, David Enhco sort son premier disque personnel de compositions de jazz contemporain, intitulé la "La Horde" (Cristal) avec Florent Nisse (contrebasse), Gautier Garrigue (batterie) et Roberto Negro (piano)[4].

En 2014, les 4 membres du Quartet se retrouvent pour enregistrer l’album Layers et ils décident de s’associer avec Maxime et Adrien Sanchez, respectivement pianiste et saxophoniste, pour fonder ensemble le label Nome[4].

David Enhco reprend les chemins du studio en 2017 pour enregistrer l’album Horizons. Lui et son groupe The Amazing Keystone Big Band rendent ensuite hommage à Ella Fitzgerald avec l’album We love Ella et un livre-disque adapté pour le jeune public La Voix d’Ella avec Vincent Dedienne comme récitant[5].

En 2018, David Enhco remporte deux Victoires du Jazz dans les catégories : "Artiste qui monte"[6],[7], à titre personnel et "Groupe de l’année"[8] avec The Amazing Keystone Big Band.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2013 : La Horde (David Enhco Quartet) [9]Cristal Records - Cristal CR208
  • 2014 : Layers (David Enhco Quartet) [10]Disques Nome - Nome001
  • 2017 : Horizons[6]Disques Nome - Nome008

Récompenses musicales[modifier | modifier le code]

  • Coup de cœur Jazz et Blues 2017 de l'Académie Charles-Cros pour Horizons, proposé lors de l’émission Open Jazz d’Alex Dutilh sur France Musique[11].
  • Victoire « Artiste qui monte » 2018 avec son album Horizons, ses tournées, ses projets[12].
  • Victoire « Groupe de l’année » 2018 avec The Amazing Keystone Big Band[12].
  • Coup de cœur Jeune Public automne 2021 de l'Académie Charles-Cros pour Alice au pays des merveilles avec The Amazing Keystone Big Band[13].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Annie Yanbékian, « Nouveau label, nouveau disque pour le trompettiste David Enhco », sur culturebox, (consulté le ).
  2. https://www.sudouest.fr/2017/09/25/la-comedienne-gisele-casadesus-sera-inhumee-jeudi-dans-l-ile-de-re-3806447-1570.php
  3. Brigitte Salino, « Gisèle Casadesus, une vie d’art et d’amours », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  4. a b c d e f g h et i "Nouveau label, nouveau disque pour le trompettiste David Enhco". Consultation du 9 octobre 2020.
  5. « Ella Fitzgerald selon David Enhco et The Amazing Keystone Big Band », sur francemusique.fr, (consulté le ).
  6. a et b « Rhoda Scott, reine du palmarès des Victoires du Jazz 2018 », sur lefigaro.fr, .
  7. « Les Victoires du Jazz 2018 », sur evenements.francetv.fr.
  8. https://www.lepoint.fr/culture/victoires-du-jazz-2018-laurent-de-wilde-et-cecile-mc-lorin-salvant-recompenses-25-10-2018-2266038_3.php
  9. « David Enhco "La Horde" », sur citizenjazz.com, .
  10. « David Enhco "Layers" », sur fip.fr, .
  11. « Coup de coeur Jazz et Blues 2017 », sur Académie Charles-Cros (consulté le )
  12. a et b France TV Infos | article "Victoires du Jazz : Laurent de Wilde et Cécile McLorin Salvant en haut de l'affiche, les femmes de retour au palmarès". Consultation du 9 octobre 2020.
  13. « Coup de cœur Jeune Public automne 2021 », sur Académie Charles-Cros (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]