David Eisenbud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Eisenbud.

David Eisenbud, né le à New York, est un mathématicien américain, spécialiste d'algèbre et de géométrie algébrique. Il est actuellement professeur à l'Université de Californie à Berkeley où il dirige également le MSRI depuis 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

David Eisenbud est le fils du physicien Leonard Eisenbud[1]. Il débute ses études supérieures à l'Université de Chicago, où il obtient son B.Sc. et son M.Sc. en mathématiques. Eisenbud soutient sa thèse de doctorat intitulée « Modules de torsion sur les anneaux premiers de Dedekind[Note 1] » en 1970 à l'Université de Chicago, sous la direction de Saunders Mac Lane et James C. Robson.

Il s'engage alors dans une carrière d'enseignant, à l'Université Brandeis (chargé de cours en 1970-1972, associate professor 1976-1980, professeur depuis 1980) et à l'Université de Californie à Berkeley (professeur depuis 1997). Il a été professeur invité à la fondation Sloan (1973-1975), à l'Université d'Harvard (1973-1974, 1987-1988, 1994), à l'IHÉS (1974-1975), à l'Université de Bonn (1979-1980), au MSRI (1986-1987) et à l'Institut Henri Poincaré.

Il a dirigé le département de mathématiques de l'Université Brandeis de 1982 à 1984 et à nouveau de 1992 à 1994. De 2003 à 2004 il a dirigé l'American Mathematical Society[2]. Il a dirigé le MSRI de 1997 à 2007, et le dirige à nouveau depuis 2013[3].

Il est l'auteur (avec Joe Harris) d'une série réputée de cours sur les outils de la géométrie algébrique[4],[5],[6]. Ses travaux pour l'enseignement mathématique lui ont valut le prix Leroy P. Steele en 2010. Il est également nommé en 2012 fellow de l'American Mathematical Society[7]. En 2006 il a été nommé fellow de l'Académie américaine des arts et des sciences[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En anglais : Torsion Modules over Dedekind Prime Rings.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) MacTutor History of Mathematics archive, « David Eisenbud », sur www-history.mcs.st-andrews.ac.uk (consulté le 8 septembre 2018)
  2. (en) « American Mathematical Society : Presidents », sur www.ams.org (consulté le 8 septembre 2018)
  3. (en) Mathematical Sciences Research Institute, « The Next Director », sur www.msri.org (consulté le 8 septembre 2018)
  4. (en) David Eisenbud, Commutative algebra with a view toward algebraic geometry, Springer-Verlag, (ISBN 0387942688, 9780387942681 et 0387942696, OCLC 30436150, lire en ligne)
  5. (en) David Eisenbud et Joe Harris, The geometry of schemes, Springer, (ISBN 0387226397, 9780387226392 et 1280010479, OCLC 54852242, lire en ligne)
  6. (en) David Eisenbud, The geometry of syzygies : a second course in commutative algebra and algebraic geometry, Springer, (ISBN 0387222154, 9780387222158 et 0387222324, OCLC 209820036, lire en ligne)
  7. (en) « American Mathematical Society : List of Fellows », sur www.ams.org (consulté le 8 septembre 2018)
  8. (en) American Academy of Arts and Sciences, « Alphabetical Index of Active Members », AAAS,‎ , p. 187 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]