David Dushman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
David Dushman
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 98 ans)
MunichVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
David Alexandrovitch Dushman
Nationalité
Activités
Escrimeur, militaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions

David Alexandrovitch Dushman, né le à Danzig (aujourd'hui Gdańsk en Pologne) et mort le à Munich en Allemagne, est un soldat juif de l'Armée rouge et le dernier survivant des libérateurs du camp de concentration d'Auschwitz[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

David Dushman affirme qu'il est né le à Danzig (aujourd'hui Gdańsk en Pologne) même si son certificat de naissance indique qu'il est né à Minsk, aujourd'hui en Biélorussie[3].

Son père, Alexander Dushman, médecin militaire soviétique et un héros de la révolution, tombe en disgrâce avec Joseph Staline et est exilé en 1938 dans un goulag en Sibérie, où il meurt en 1949[3].

Sa mère, Bonislava Dushman, est pédiatre. Elle désire que son fils devienne aussi médecin, pour suivre la tradition familiale[3].

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

David Dushman, en tant que soldat dans l'armée rouge, participe, sur le front de l'Est, à la Bataille de Stalingrad et à la Bataille de Koursk. Il est blessé à trois reprises. Il est l'un des 69 survivants de sa division qui comptait 12 000 membres au départ[3].

Libération d'Auschwitz[modifier | modifier le code]

Le , David Dushman, alors âgé de 21 ans, dirige son char T-34 contre la haute clôture électrique en fil de fer barbelé entourant le camp de concentration d'Auschwitz. Il découvre l'univers concentrationnaire[3].

Médecin et escrimeur[modifier | modifier le code]

Après ses études de médecine et de sports, il se passionne pour l'escrime et devient le meilleur escrimeur de l’Union soviétique en 1951. Il entraîne ensuite l’équipe d’escrime féminine de 1952 à 1988. En , il est présent lors de la prise d'otage d'athlètes israéliens et leur assassinat par des membres de l’organisation palestinienne Septembre noir pendant les Jeux olympiques d'été à Munich[1].

Mémoire de la Shoah[modifier | modifier le code]

Il partage son histoire dans les écoles[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « David Dushman, dernier libérateur survivant du camp d’Auschwitz, est mort », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 8 juin 2021)
  2. (en-US) AFP, « David Dushman, last surviving Auschwitz liberator, dies aged 98 », sur www.timesofisrael.com (consulté le 8 juin 2021)
  3. a b c d et e (en)Melissa Eddy. David Dushman, 98; Liberated Auschwitz. The New York Times, Tuesday, June 8, 2021, p. A21.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]