Cette page est semi-protégée.

David Doucet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Doucet.

David Doucet est un journaliste français né le au Blanc-Mesnil.

Il est l'un des rédacteurs en chef des Inrockuptibles depuis 2016. Depuis 2013 et la publication de plusieurs ouvrages sur l'extrême droite française, il est fréquemment invité[1] sur les plateaux télévisés pour évoquer l'actualité du Front national[2],[3].

Biographie

Formation

Titulaire d'un master d'histoire obtenu à l'université Paris-IV, David Doucet commence une thèse sur le traitement médiatique du Front national dans la presse française à Paris-II, mais celle-ci reste inachevée.

Carrière

Journaliste aux Inrockuptibles depuis 2011, le 1er septembre 2014, à la suite du départ de Pierre Siankowski pour Le Grand Journal de Canal +, il devient rédacteur en chef adjoint du site internet du magazine[4].

Au début de l'année 2013, il publie dans la revue Charles un entretien avec Pierre Sidos[5], fondateur d’Occident et de l'Œuvre française, dans lequel ce dernier avoue avoir participé à l’attentat du Petit-Clamart contre le général de Gaulle, le 22 août 1962. Il est le seul journaliste auquel Pierre Sidos ait accepté de se confier[6].

En septembre 2013 sort Histoire du Front national aux éditions Tallandier, écrit avec Dominique Albertini, journaliste à Libération. Pour Le Monde[7], cette plongée dans plus de quarante ans d'existence du parti d'extrême droite démontre « que la volonté de dédiabolisation est une constante dans l'histoire du FN. » Pour L'Express[8], ce récit montre « que le parti possède des ressorts bien plus romanesques que ses concurrents. »

À la rentrée 2013, il co-anime durant un an Touche pas à mon poke sur Le Mouv' chaque samedi à 20 h en compagnie d'Alexandre Majirus et de Vincent Glad ; une émission consacrée à la culture web[9]. Il est également intervenu comme chroniqueur dans l'émission Instant M sur France Inter[10].

En novembre 2014, il réalise l'interview d'Alain Juppé[11] qui fait la une des Inrockuptibles avec une question en sous-titre : « Juppémania : le moins pire d'entre eux ? » Cette couverture est abondamment commentée[12] car c'est la première fois qu'un homme de droite se retrouve dans le « magazine de la gauche branchée »[13]. Dans cet entretien, Juppé se déclare favorable à l'adoption par les couples homosexuels.

Le 1er septembre 2016, David Doucet est nommé rédacteur en chef du magazine[14] et du site des Inrockuptibles[15],[16].

Le même mois, il publie Fachosphère, comment l'extrême droite remporte la bataille du net, toujours avec Dominique Albertini. Cette enquête montre, selon Le Monde[17], « comment l'extrême droite parvient à populariser ses idées grâce au web ». Au début de l'année 2017, il publie un nouvel ouvrage consacré à l'extrême droite explorant la jeunesse de Marine Le Pen, candidate du Front national à l'élection présidentielle. Selon Le Monde[18], le livre permet de mieux comprendre « les amitiés sulfureuses » dans l'entourage de la présidente du FN.

Ligue du LOL

En février 2019, à la suite de plusieurs témoignages, il reconnaît avoir été membre pendant deux ans de la « Ligue du LOL », groupe Facebook de journalistes créé par Vincent Glad en 2009 et qui est accusé de cyberharcèlement ciblé sur Twitter, notamment envers des femmes[19]. Il publie un long message d'excuses sur Twitter[20]. Les Inrocks le mettent à pied puis entament une procédure de licenciement le 11 février 2019[21] pour faute grave[22].

Ouvrages

Notes et références

  1. « FN: Jean-Marie Le Pen sera-t-il exclu de son parti ? », sur bfmtv.com,
  2. « Le Petit Journal du 27/09 », sur canalplus.fr,
  3. « David Doucet : "Fdesouche est le navire amiral de la fachosphère sur le net" », sur franceinter.fr,
  4. « Nominations aux Inrocks », sur cbnews.fr, .
  5. « Le dernier pétainiste de France », sur lejdd.fr,
  6. « Pierre Sidos, le fondateur d'Occident, se confie », sur Slate.fr,
  7. « Eternel Front national », sur lemonde.fr, .
  8. « Histoire du Front national, haletant récit d'un parti », sur lexpress.fr, .
  9. Benjamin Meffre, « Vincent Glad lance "Touche pas à mon poke" sur Le Mouv », sur PureMédias, .
  10. « Têtu a 20 ans : les médias et les homos », sur franceinter.fr, .
  11. « Alain Juppé : “Je suis favorable à l’adoption par un couple de même sexe” », sur lesinrocks.com, .
  12. « La lèche des "Inrocks" : un coup monté pour faire tomber Juppé ? », sur Marianne, .
  13. « Alain Juppé à la une des Inrocks : est-il le candidat des bobos ? », sur Lefigaro.fr, .
  14. « David Doucet rédacteur en chef des Inrocks », .
  15. « M. David Doucet est promu rédacteur en chef du magazine », Correspondance de la presse,‎ , p. 13.
  16. « Doucet et Doyez grimpent aux Inrockuptibles », sur pressenews.fr, .
  17. « Voyage au cœur de la “Fachosphère” », sur lemonde.fr, .
  18. « La saga de la dynastie Le Pen », sur lemonde.fr, .
  19. « Journalistes, réseaux sociaux et harcèlement : comprendre l’affaire de la "Ligue du LOL" », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 11 février 2019).
  20. Le JDD, « "Ligue du LOL" : les anciens "caïds de Twitter" accusés de harcèlement », sur lejdd.fr, .
  21. « "Ligue du LOL" : David Doucet des "Inrocks" bientôt licencié », sur lexpress.fr, (consulté le 11 février 2019).
  22. « "Ligue du LOL": aux "Inrocks", deux journalistes mis à pied », sur LExpress.fr, (consulté le 12 février 2019)

Liens externes