David Christopherson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Christopherson.
David Christopherson
David Christopherson.jpg
David Christopherson
Fonctions
Député de la Chambre des communes du Canada
Hamilton Centre
depuis le
Président du Conseil du Trésor
depuis le
Député de la Chambre des communes du Canada
Hamilton Centre
-
Député de la Chambre des communes du Canada
Hamilton Centre
-
Suppléant de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (d)
-
Député de la Chambre des communes du Canada
Hamilton Centre
-
Député de la Chambre des communes du Canada
Hamilton Centre
-
Membre du Parlement provincial de l'Ontario
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique
Membre de
Site web

David Christopherson (né le à Hamilton, Ontario) est un homme politique canadien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est député à la Chambre des communes du Canada, représentant la circonscription ontarienne de Hamilton-Centre depuis 2004 sous la bannière du Nouveau Parti démocratique. Il avait précédemment siégé à l'Assemblée législative de l'Ontario de 1990 à 2003 et a été ministre au sein du cabinet du gouvernement provincial de Bob Rae.

En 1992, Christopherson a été nommé au poste du ministre des services correctionnels. L'année prochaine le premier ministre Rae lui a confié des responsabilités supplémentaires en tant que solliciteur général de l'Ontario. Ce portefeuille étant particulièrement tendu à cause de mauvais relations entre le gouvernement de Rae et les services policiers de la province, Christopherson l'a admis ces difficultés depuis ce temps. Néanmoins il améliorait la situation, et on lui attribuait un succès en gagnant le respect de la communauté policière. Julien Fantino, alors membre exécutif de l'Association des chefs de police de l'Ontario, disait qu'on a ressenti une "nette amélioration" dans les relations après la nomination de Christopherson à ce poste.

Christopherson permit l'utilisation des armes semi-automatiques par les policiers à la fin de 1993.

Le 26 mai 2011, il est nommé porte-parole de l'opposition officielle du Canada pour la réforme démocratique[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cabinet fantôme, sur le site du NPD

Liens externes[modifier | modifier le code]