Kid Kash

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis David Cash)
Aller à : navigation, rechercher
Kid Kash
Kid Kash at HRT's Banned in the USA.jpg

Kid Kash en 2013.

Données générales
Nom de naissance
David Cash
Nom(s) de ring
David Jericho
Kid Kash
Nationalité(s)
Naissance
Taille
5 9 (1,75 m)[1]
Poids
202 lb (92 kg)[1]
Catcheur retraité
Fédération(s)
Entraîneur(s)
Carrière pro.

David Cash (né le à Waynesboro en Virginie) plus connu sous le pseudonyme de Kid Kash est un catcheur (lutteur professionnel) américain.

Il se fait connaitre dans la deuxième moitié des années 1990 à l'Extreme Championship Wrestling (ECW) où il remporte le championnat du monde Télévision de l'ECW. Après la banqueroute de l'ECW en 2001, il lutte dans diverses fédération avant de rejoindre la Total Nonstop Action Wrestling (TNA) en 2002. Il y devient champion de la division X et champion du monde par équipe de la National Wrestling Alliance[a] avec Dallas. En 2005, il s'engage avec la World Wrestling Entertainment et y devient champion des poids mi-lourds de la WWE et se fait renvoyer un an plus tard. Il fait ensuite des apparitions ponctuelles à la TNA et lutte sur le circuit indépendant nord-américain avant d'arrêter sa carrière fin 2015.

Il dirige une école de catch et d'arts martiaux mixtes dans le Tennessee et s'essaye dans ce dernier sport en novembre 2016.

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

Débuts (1994-1998)[modifier | modifier le code]

Alors qu'il travaille comme soudeur, Cash rencontre le catcheur Ricky Morton dans une salle de musculation du Tennessee[3]. Morton et Tim Horner l'entraîne puis Cash fait ses premiers combats en 1994[3]. Au cours de son premier combat face à Wahoo McDaniel (en) il se casse une cheville[4]. Durant cette période, il lutte principalement dans des fédérations du Sud des États-Unis et fait équipe avec Morton, Wahoo McDaniel ou encore Greg Valentine[3].

Après sa première apparition à l'Extreme Championship Wrestling, il ne réussit pas à convaincre Paul Heyman à l'engager et retourne lutter dans le Sud[5]. En 1998, il tente sa chance à la World Wrestling Federation mais il se fracture les deux chevilles au cours d'un combat face à Essa Rios (en)[4].

Extreme Championship Wrestling (1996-2000)[modifier | modifier le code]

Il rejoint l'Extreme Championship Wrestling (ECW) fin 1996[1]. Il lutte alors sous le nom de Tyler Jericho et le 16 novembre 1996 au cours de November to Remember il perd un match face à Big Stevie Cool[6].

Il retourne à l'ECW à partir de juin 1999 et c'est dans cette fédération qu'il adopte le nom de ring de Kid Kash qu'il va utiliser durant le reste de sa carrière[3],[7]. C'est Paul Heyman qui a l'idée de ce nom à cause de la ressemblance avec Kid Rock[4]. Il commence alors à s'habiller comme ce chanteur[8]. En 1999, il est un jobber et change de statut l'année suivante[9].

Le 2000-01-077 janvier 2000, Danny Doring (en) et Roadkill (en) blessent Kash qui se fracture la mâchoire[10],[b]. Il décide de continuer à lutter et apparait deux jours plus tard durant Guilty As Charged dans un match par équipe[11]. ce qui impressionne Heyman qui décide de le mettre en valeur[3]. Le 03-1212 mars au cours de Living Dangerously, il affronte Mike Awesome dans un match pour le championnat du monde poids lourd de l'ECW que ce dernier conserve[12]. Il devient ensuite le rival de C. W. Anderson qu'il bat le 05-1414 mai au cours d'Hardcore Heaven[13]. Kash s'allie avec Doring et Roadkill pour obtenir une seconde victoire sur Anderson, Simon Diamond (en) et Johnny Swinger (en) le 07-1616 juillet au cours d'Heat Wave[14]. Le 11 août, il affronte Justin Credible dans un match pour le championnat du monde poids lourd de l'ECW qui se conclut sans vainqueur après les interventions de Rhino qui attaque Kash puis de Rob Van Dam qui vient en aide à Kash[15].

World Championship Wrestling (2001)[modifier | modifier le code]

Total Nonstop Action Wrestling (2002-2005)[modifier | modifier le code]

Circuit Indépendant (2006-2009)[modifier | modifier le code]

World Wrestling Entertainment (2005-2006)[modifier | modifier le code]

Retour à la Total Nonstop Action Wrestling (2011-2013)[modifier | modifier le code]

Retour et Course au X Division Champion (2011-2012)[modifier | modifier le code]

Il fait son retour à la TNA le 11 août en backstage avec tous les membres de la X Division. Lors de Impact Wrestling du 18, il participe à un 8-Gauntlet match mais se fait éliminer en 6e par Jesse Sorensen. Le 25 août, il bat Jesse Sorensen avec un roll up. Lors d'Impact Wrestling à Huntsville Alabama du 1er septembre 2011, il perd avec Austin Aries face à Brian Kendrick et Jesse Sorensen. Lors de No Surrender, il perd contre Jesse Sorensen. Lors de Turning Point, il perd contre Austin Aries dans un match qui comprenait aussi Jesse Sorensen et ne remporte pas le TNA X Division Championship. Lors de Final Resolution, il perd contre Austin Aries et ne remporte pas le TNA X Division Championship. Lors de Genesis, il perd contre Austin Aries dans un match qui comprenait aussi Jesse Sorensen et Zema Ion et ne remporte pas le TNA X Division Championship.

Diverse Rivalité et Départ (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Lors du Xplosion du 4 avril, il perd contre Devon et ne remporte pas le TNA Television Championship. Lors de Slammiversary, il perd contre Hernandez.Lors de l'Impact Wrestling du 15 novembre, il perd contre Rob Van Dam et ne remporte pas le TNA X Division Championship. Lors du Xplosion du 5 décembre, il perd contre Samoa Joe et ne remporte pas le TNA X Division Championship. Lors de One Night Only: X-Travaganza 2013, Douglas Williams et lui battent Rashad Cameron et Tony Nese.

Le 23 janvier 2013, le profil de Kash a été retiré de la page du Roster de la TNA.

Retour (2013)[modifier | modifier le code]

Lors de One Night Only: Joker's Wild 2013, Douglas Williams et lui perdent contre Jessie Godderz et Mr. Anderson lors du premier tour du Joker's Wild Tournament.

Retour sur le Circuit Indépendant (2013- 2015)[modifier | modifier le code]

Lors de HRT Banned In The USA, il bat Little Guido lors du premier tour du tournoi pour le HRT Heavyweight Championship. Lors de HRT Born 2B Wired, il perd contre Angel dans un Elimination Match qui comprenait également 2 Cold Scorpio en finale du tournoi et ne remporte pas le HRT Heavyweight Championship vacant.

Carrière de combattant d'arts martiaux mixtes[modifier | modifier le code]

En octobre 2016, la Valor Fights annonce que Cash va affronter Lindsay Jones le 5 novembre[16]. Il perd ce combat par KO technique au bout de 39 secondes[17].

Tableau récapitulatif
1 combats 0 victoires 1 défaites
Par KO 0 1
Par soumission 0 0
Sur décision 0 0
Résultat Record Adversaire Méthode Événement Date Round Temps Lieu Notes
Défaite 0-1 Drapeau des États-Unis Lindsey Jones KO technique Valor Fights 38 2016-11-055 novembre 2016 1 0:39 Nashville (Tennessee), États-Unis

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Managers
    • Nikki Roxx
    • Trinity

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Juggalo Championship Wrestling
    • 1 fois JCW Heavyweight Champion
  • Memphis Wrestling
    • 1 fois MW Southern Tag Team Champion avec Ricky Morton
  • Powerhouse Wrestling Alliance
    • 4 fois PWA Light Heavyweight Champion
  • Showtime All-Star Wrestling
    • 3 fois SAW International Heavyweight Champion
  • World Wrestling Council
    • 1 fois WWC Junior Heavyweight Champion
  • X Wrestling Federation
    • 1 fois XWF World Cruiserweight Champion
  • XtraWrestle Federation
    • 1 fois XWF World Cruiserweight Champion

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. De 2002 à mai 2007, la Total Nonstop Action Wrestling utilise les ceintures de champion du monde poids-lourds et de champion du monde par équipe de la National Wrestling Alliance.
  2. L'article parle des Dupp Brothers mais ce jour là il affronte Danny Doring et Roadkill dans un match par équipe.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Kid Kash », sur Online World of Wrestling (consulté le 8 janvier 2017).
  2. a et b (en) « Kid Kash », sur Cagematch (consulté le 8 janvier 2017).
  3. a, b, c, d et e (en) John Milner, « Kid Kash », sur Slam! Wrestling (consulté le 8 janvier 2017).
  4. a, b et c (en) Mike Johnson, « KID KASH GIVES A UNIQUE AND CONTROVERSIAL LOOK INSIDE WWE, ECW AND ESPECIALLY TNA IN NEW SHOOT INTERVIEW », sur PWInsider, (consulté le 9 janvier 2017).
  5. (en) « Matchs de catch de Kid Kash en 1997 », sur Cagematch (consulté le 10 janvier 2017).
  6. (en) Arnold Furious, « The Furious Flashbacks – ECW November To Remember 1996 », sur 411mania, (consulté le 8 janvier 2017).
  7. (en) « Matchs de Kid Kash en 1999 », sur Cagematch (consulté le 10 janvier 2017).
  8. (en) Jamie Kennedy, « 10 Famous Wrestling Gimmicks That Ripped Off Real People : 6. Kid Kash (Kid Rock) », sur WhatCulture, (consulté le 8 avril 2017)
  9. (en) Steve Rennie, « Kid Kash has a lot to say : Hot indy hand spouts off on TNA, America's Most Wanted, ECW and more », sur Slam! Wrestling, (consulté le 8 avril 2017)
  10. (en) « Kid kash », Copie d'un article écrit par Gabe Sapolsky (scénariste à l'Extreme Championship Wrestling) publié dans le Wrestling Digest en février 2001., sur accelerator3359.com (consulté le 9 avril 2017)
  11. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Guilty As Charged 2000 », sur 411mania, (consulté le 9 avril 2017)
  12. (en) John Powell, « Living Dangerously boosts ECW », sur Slam! Wrestling, (consulté le 9 avril 2017)
  13. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Hardcore Heaven 2000 », sur 411mania, (consulté le 10 avril 2017)
  14. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Heat Wave 2000 », sur 411mania, (consulté le 10 avril 2017)
  15. (en) Samuel Berman, « The Box in the Attic 02.21.07: ECW on TNN, August 11, 2000 », sur 411mania, (consulté le 3 mai 2017)
  16. (en) Dave Meltzer, « Pro wrestler Kid Kash, at 47, fights for Valor next month », sur mmafighting.com, (consulté le 8 janvier 2017).
  17. (en) Marc Middleton, « Kid Kash Loses MMA Fight In Under A Minute (Video) », sur Wrestling Inc., (consulté le 8 janvier 2017).
  18. a, b, c, d, e et f (en) « Kid Kash », sur Wrestlingdata (consulté le 10 avril 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]