David Blatt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
David Blatt Portail du basket-ball
David Blatt 2011.jpg
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau d’Israël Israël
Naissance (56 ans)
Louisville, Kentucky
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Cavaliers de Cleveland
Poste Entraîneur
Carrière universitaire ou amateur
1977-1981 Tigers de Princeton
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1981-1984
1984-1986
1986-1987
1987-1988
1988-1989
1989-1990
1990-1991
1991-1992
1992-1993
Maccabi Haïfa
Atlanta (Pro-Am League)
Hapoel Jérusalem
Maccabi Netanya
Elitzor Natanya
Hapoel Galil Elyon
Hapoel Jérusalem
Ironi Na'ariya
Maccabi Hederra
Carrière d’entraîneur
2001-2003
2004-2005
2005-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2014
2014-
Maccabi Tel-Aviv
Dynamo Saint-Pétersbourg
Benetton Trévise
Efes Pilsen İstanbul
Dynamo Moscou
Aris Salonique
Maccabi Tel-Aviv
Cavaliers de Cleveland

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.

David Blatt, né le 22 mai 1959 à Louisville, Kentucky, est un entraîneur américano-israélien de basket-ball. Il a été joueur et évoluait au poste d'arrière.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né au Kentucky, Blatt grandit au Massachusetts[1]. Cet arrière effectue une carrière universitaire avec les Tigers de Princeton. Après avoir évolué avec les États-Unis aux Maccabiades 1981, compétition dont il obtient la médaille d'or, il décide de prendre, en raison de ses origines juives, la nationalité israélienne.

Après avoir évolué dans de nombreux clubs, il prend sa retraite sur une blessure lors de la saison 1992-1993.

Il entame alors une carrière d'entraîneur, poste qu'il occupait depuis quelques années déjà en parallèle de sa carrière de joueur auprès d'équipes de jeunes.

Durant cette carrière d'entraîneur, il alterne les postes d'entraîneurs et les postes d'assistant, en particulier auprès de Pinhas Gershon. Il effectue ainsi une saison à ses côtés à l'Hapoel Galil Elyon avant de prendre en main l'équipe.

Puis en 1999-2000, il retrouve Gershon au Maccabi Tel-Aviv. Il participe grandement à la venue de joueurs tels que Anthony Parker et Maceo Baston. Il est ainsi de l'aventure 2000-2001 qui voit le Maccabi retrouver un titre européen avec la Suproligue 2001.

Il prend la succession de Gershon au départ de celui-ci et occupe le poste pendant deux saisons.

En 2004-2005, il effectue sa première expérience hors Israël en rejoignant le club russe du Dynamo Saint-Pétersbourg. Il y remporte la FIBA EuroCup 2005 avant de prendre en main le club italien du Benetton Trévise qu'il conduit au titre pour la saison 2005-2006.

Après une nouvelle saison en Italie, il rejoint le club turc de Efes Pilsen İstanbul. Mais les résultats en Euroligue, élimination lors du Top 16, ne sont pas à la hauteur des attentes de ses dirigeants et en avril, le club et Blatt se séparent à l'amiable.

En parallèle de sa carrière en club, il a fait de nombreuses campagnes avec l'Équipe d'Israël, comme assistant ou entraîneur en chef. Depuis 2006, il est responsable de l'équipe de Russie. Il conduit cette équipe à la victoire lors du Championnat d'Europe 2007 en Espagne, éliminant la France, puis la Lituanie et battant ensuite l'Espagne, champion du monde en titre, lors de la finale.

En 2014, il remporte l'Euroligue 2013-2014, la coupe et le championnat d'Israël avec le Maccabi Tel-Aviv. En juin 2014, il annonce sa démission du poste d'entraîneur du Maccabi Tel-Aviv[2]. Il devient quelques jours plus tard entraîneur des Cavaliers de Cleveland, équipe de NBA[3].

Joueur[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Compétitions internationales

Compétitions nationales

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Championnat d'Europe de basket-ball[modifier | modifier le code]

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

  • Entraîneur de l'année en Israël en 1996, 2002 et 2011
  • Entraîneur de l'année en Russie en 2004-2005

Référence[modifier | modifier le code]

  1. (en) Pete Thamel, « Uncommon Path Led Russia’s Coach All Over the World », The New York Times,‎
  2. (en) « David Blatt resigns as Maccabi Electra head coach », Euroligue,‎
  3. Dimitri Kucharczyk, « David Blatt, nouveau coach des Cavaliers », Basket USA,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :