Dauphine de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dauphine de France est le titre de l'épouse de l'héritier du trône de France, couramment appelé "dauphin de France".

Il s'agit en fait du titre de dauphine de Viennois qu'on a transformé en dauphine de France à partir de Marie Stuart, reine d'Écosse et femme du dauphin François, futur roi de France sous le nom de François II.

La dernière dauphine de France fut Marie-Thérèse, la fille de Louis XVI, épouse de son cousin Louis-Antoine, duc d'Angoulême, qui devint en 1824 le dernier dauphin.

Légitimistes et orléanistes continuent à utiliser les titres de « dauphin » et de « dauphine » pour les fils aînés des prétendants respectifs (le « duc d'Anjou » et le « comte de Paris ») et leurs épouses, bien que ces titres n'aient plus aucune existence réelle ou légale depuis 1830.

Dans l'acception légitimiste, la prochaine dauphine sera l'épouse du « duc de Bourgogne », fils aîné de Marie-Marguerite et Louis de Bourbon. Dans l'acception orléaniste, la dauphine serait l'épouse de Jean d'Orléans, après la mort de son aîné François d'Orléans, dont le handicap mental controversait déjà sa légitimité à être dauphin de France.

Voir aussi[modifier | modifier le code]