Dauphine de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dauphine de France est un titre de noblesse portée par la femme du dauphin de France.

Il s'agit en fait du titre de dauphine de Viennois qu'on a transformé en dauphine de France à partir de Marie Stuart, reine d'Écosse et femme du dauphin François, futur roi de France sous le nom de François II.

La dernière dauphine de France fut Marie-Thérèse, la fille de Louis XVI, épouse de son cousin Louis-Antoine, duc d'Angoulême, qui devint en 1824 le dernier dauphin.

Légitimistes et orléanistes continuent à utiliser les titres de « dauphin » et de « dauphine » pour les fils aînés des prétendants respectifs (le « duc d'Anjou » et le « comte de Paris ») et leurs épouses, bien que ces titres n'aient plus aucune existence réelle ou légale depuis 1830.

Dans l'acception légitimiste, la prochaine dauphine sera l'épouse du « duc de Bourgogne », fils aîné de Marie-Marguerite et Louis de Bourbon. Dans l'acception orléaniste, la dauphine serait l'épouse de François d'Orléans ou de Jean d'Orléans pour ceux qui tiennent François pour exclu de la succession à cause de son handicap.

Voir aussi[modifier | modifier le code]