Daube niçoise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Daube niçoise
Image illustrative de l’article Daube niçoise
Daube niçoise

Autre nom Doba a la nissarda
Lieu d’origine Nice
Place dans le service Plat principal
Température de service Chaude
Ingrédients Bœuf à braiser, vin rouge, lard, tomates, carottes, oignons, gousses d'ail, céleri, persil, bouquet garni, cèpes, marc du pays, sel, poivre, piment de Cayenne
Mets similaires Daube provençale
daube avignonnaise
daube comtadine
gardianne
Accompagnement bellet

La daube niçoise (doba a la nissarda) est une variante de la daube, consistant à y incorporer des champignons, le plus souvent des cèpes.

Ingrédients[modifier | modifier le code]

Outre le bœuf à braiser et le vin rouge, la réalisation de cette daube demande du lard, des tomates, des carottes, des oignons, des gousses d'ail, du céleri, du persil, un bouquet garni, des cèpes, du marc du pays (branda), ainsi que sel, poivre et piment de Cayenne[1].

Préparation[modifier | modifier le code]

Le lard en dés est mis à fondre dans une cocotte, dans laquelle viennent ensuite rissoler oignons, carottes, gousses d’ail, accompagnés du bouquet garni. Aux morceaux de bœuf qui ont été dorés de tous les côtés sont ensuite ajoutés les légumes, le tout étant recouvert par le vin relevé d'un verre de marc, puis salé, poivré et assaisonné du piment. L'ensemble doit mijoter longuement avant que les cèpes soient ajoutés, une demi-heure avant la fin de la cuisson[1].

Accord mets/vin[modifier | modifier le code]

Traditionnellement, ce mets est accompagné d’un vin rouge, tel que le bellet d'origine niçoise.

Expression locale[modifier | modifier le code]

« Comment va la daube, belle dame ? » est une expression nissarde qui permet de savoir si la personne en question accepte qu'on lui conte fleurette[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Daube niçoise.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]