Datcha Blanche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Datcha Blanche
La maison-musée de Tchékhov aujourd'hui
La maison-musée de Tchékhov aujourd'hui
Informations géographiques
Pays Ukraine Ukraine
Ville Yalta
Coordonnées 44° 29′ 28″ N 34° 08′ 30″ E / 44.491079, 34.141645 ()44° 29′ 28″ Nord 34° 08′ 30″ Est / 44.491079, 34.141645 ()  

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

(Voir situation sur carte : Ukraine)
Datcha Blanche
La maison en 1899

La Datcha Blanche (russe : белая дача ; ukrainien : біла дача) est la maison qu'Anton Tchekhov a construite à Yalta, en Crimée, aujourd'hui en Ukraine, et dans laquelle il a écrit quelques-unes de ses plus grandes œuvres. C'est maintenant un musée littéraire[1],[2].

Historique[modifier | modifier le code]

La première fois que Tchékhov est allé à Yalta, c'est en juillet 1888, alors qu'il se rend à Théodosie. Il est resté trois semaines en juillet-août de l'année suivante, travaillant sur sa nouvelle Une histoire ennuyeuse. Il y retourne cinq ans plus tard, cette fois-ci pour s'y soigner, et descend à l'hôtel Russie (Rossiya). C'est à la fin de l'année 1898 qu'il achète une parcelle de terrain dans les hauteurs. Il fait aménager un jardin et construire une villa d'après les plans de l'architecte L. N. Chapovalov. Les travaux durent dix mois et le 9 septembre 1899 Tchékhov emménage avec sa sœur Maria Pavlovna et sa mère Evguenia Iakovlevna. C'est ici qu'il écrit La Dame au petit chien, Les Trois Sœurs et La Cerisaie.

Dans une lettre de Tchékhov du 3 août 1901 à sa sœur il lui donne par testament la propriété à vie de sa maison de Yalta, et la nomme héritière des revenus issus de ses œuvres dramatiques. La Datcha Blanche est ouverte au public un an après la mort de l'écrivain. Son frère Mikhaïl Pavlovitch Tchékhov écrit que « la Russie s'est enrichie entièrement de cette poésie et de cette lyrique tchékhovienne si touchante, grâce à cette entreprise culturelle qui est désormais connue de tout le monde civilisé et qui porte le nom de musée-datcha A. Tchékhov de Yalta. »

Jusqu'à la révolution de 1917, Maria Pavlovna passe l'hiver à Moscou à travailler sur les archives de son frère, et l'été à la Datcha Blanche, afin de l'entretenir. Elle effectue les travaux sur ses propres moyens reçus des droits d'auteur des pièces de théâtre de son frère et sur les droits d'auteur reçus de la correspondance de son frère qu'elle fait publier. Les chambres d'habitation de son frère sont conservées par elle en l'état, tandis qu'elle veille également aux archives littéraires. Elle déménage définitivement avec sa mère de Moscou à Yalta au printemps 1917. Evguenia Iakovlena Tchekhova y meurt le 3 janvier 1919. Elle est enterrée à Yalta.

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Salle d'exposition et de conférence à l'intérieur du musée
Intérieur du musée
  1. (en) « History of the House-Museum » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Yalta Chekhov Campaign. Consulté le 23 janvier 2010
  2. (en) « The House That Chekhov Built », BBC Radio 4 (consulté le 23 janvier 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]