Data General Nova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Un ordinateur Nova (en beige et jaune, en bas au centre de la photo) et une unité disque (tiroir ouvert, sous le Nova) dans un carter pratiquement vide.

Le Data General Nova est un mini-ordinateur 16-bits de la fin des années 1960, formé d’une seule armoire, et capable d'effectuer la plupart des calculs en virgule flottante à grande vitesse : son conditionnement simple lui a valu un grand succès commercial (50 000 unités vendues).

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le Nova a ainsi équipé de nombreux laboratoires scientifiques à travers le monde. Son successeur, le Data General Eclipse, lui était largement similaire mais était doté d'une gestion de mémoire virtuelle et de diverses fonctionnalités indispensables aux nouveaux systèmes d’exploitation apparus au début des années 1970.

La conception du Nova a influencé celles du Xerox Alto (1973) et de l’Apple I (1976), et son architecture est à la base de la gamme des processeurs Computervision CGP ; quant à son aspect extérieur, elle annonce celle du micro-ordinateur MITS Altair (1975).

Le studio Disney a par exemple acheté un Data General Nova III pour équiper le système Automatic Camera Effects Systems inventé pour le film Le Trou noir (1979)[1].

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Paul M. Sammon, « Inside The Black Hole », Cinefantastique, vol. 9, nos 3-4,‎ , p. 22 (lire en ligne, consulté le )

Voir également[modifier | modifier le code]