Dashrath Manjhi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

24° 52′ 38″ N 85° 14′ 34″ E / 24.87722, 85.24278 Dashrath Manjhi, né le 1er janvier 1934[1] et mort à Delhi le 17 août 2007, est un travailleur agricole indien. Il est connu pour avoir creusé, des années durant et armé d'outils rudimentaires, un passage dans une paroi rocheuse afin de raccourcir la distance séparant son village de l'hôpital le plus proche. Son accomplissement a reçu un large écho dans la presse indienne et des obsèques d'État ont été organisées à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs versions des événements qui ont conduit Dashrath Manjhi à se lancer dans son œuvre titanesque, et les données chiffrées concernant son exploit varient aussi d'une source à l'autre. Les faits tels qu'ils sont relatés ici proviennent d'un article publié dans le magazine Outlook en 2007.

Au début des années 1960, Dashrath Manjhi vit à Gehlaur, un petit village du Bihar, où il gagne sa vie comme travailleur agricole. Lorsque son épouse Phaguni Devi tombe malade, il tente de l'amener à l'hôpital le plus proche, situé à Wazirganj. Mais en raison de la présence d'une paroi rocheuse entre Gehlaur et Wazirganj, la route fait un large détour, et Phaguni Devi meurt avant d'arriver à l'hôpital.

Pour qu'une telle tragédie ne se répète pas, Dashrath Manjhi entreprend de creuser un passage dans la masse rocheuse, large de dix mètres et haute de six mètres. Seul et désargenté, il travaille avec un marteau et un ciseau, jour après jour pendant plus de vingt ans. Son œuvre est achevée au milieu des années 1980, et la distance séparant Gehlaur de Wazirganj passe alors de soixante-dix-neuf à treize kilomètres.

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Peu avant sa mort, Dashrath Manjhi est reçu avec les honneurs par le chef de gouvernement du Bihar, Nitish Kumar, qui promet la construction d'une route empruntant le passage creusé dans la roche, mais aussi l'ouverture d'un hôpital à Gehlaur même. Son décès, survenu le 17 août 2007, est largement relayé dans la presse nationale en Inde, et le gouvernement du Bihar organise des obsèques d'État en son honneur.

En 2012, l'acteur Aamir Khan relate l'histoire de Dashrath Manjhi dans son émission télévisée Satyamev Jayate. Un film, réalisé par Ketan Mehta, devrait sortir en 2014.

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Dashrath Manjhi Horoscope », sur astrosage.com (consulté le 17 avril 2015)

Autres références[modifier | modifier le code]