Daron Malakian and Scars on Broadway

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Daron Malakian and Scars on Broadway
Description de cette image, également commentée ci-après
Scars on Broadway, sur scène le au Kulturzentrum Backstage (de) à Munich[1],[2].
Informations générales
Autre nom Scars on Broadway (2006–2013), Scars, SOB
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Metal alternatif, rock expérimental, metal avant-gardiste
Années actives 2003, 20062008, 20102013, depuis 2018
Labels Interscope Records[3]
Site officiel scarsonbroadway.com
Composition du groupe
Membres Daron Malakian
Orbel Babayan
Roman Lomtadze
Niko Chantziantoniou
Anciens membres Dominic Cifarelli
John Dolmayan
Shavo Odadjian
Jules Pampena
Franky Perez
Danny Shamoun
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de Daron Malakian and Scars on Broadway.

Daron Malakian and Scars on Broadway[4],[5],[6], anciennement Scars on Broadway (ou SOB), est un groupe de rock américain, originaire de Los Angeles, en Californie. Avant leur séparation, le groupe est formé par le guitariste et chanteur Daron Malakian, ensuite rejoint par le batteur John Dolmayan. Après une mise en veille en 2008, le groupe revient comme projet solo de Daron Malakian en 2018 avec l'annonce d'un nouvel album, Dictator.

Biographie[modifier | modifier le code]

Initiation du groupe et démo (2003)[modifier | modifier le code]

Bas de révérbère de la Broadway Street, à Glendale — ville où a vécu Daron Malakian durant sa jeunesse — portant une svastika, le « scar » de Broadway à l'origine du nom donné au groupe.

En 2003, en marge des réalisations de System of a Down, Daron Malakian initie un projet solo baptisé Scars on Broadway[7],[8],[9],[10]. Le nom donné au nouveau groupe, également appellé simplement « Scars »[11] ou par le sigle « SOB »[12], trouve son origine dans la jeunesse de Malakian, lorsque le guitariste, après avoir vécu son enfance à Hollywood, est venu s'installer avec sa famille à Glendale, dans le comté de Los Angeles, en Californie[13],[14]. Dans l'une des rues de Glendale, la Broadway Street, les lampadaires, érigés dans les années 1920[15],[16], portent sur le bas de leurs colonnes des svastikas[14]. Ces symboles visibles sur les réverbères de la ville américaine, qui font référence à des motifs grecs et Navajos[16], Malakian les désigne plus tard, alors qu'il se rend à un match de hockey, avant de former son groupe, par « swatiskas on Broadway » et les compare à des cicatrices (« scars »)[14],[13]. L'idée de baptiser son groupe « Scars on Broadway » lui est venu peu de temps après[14].

Pour monter le groupe, le guitariste réunit alors autour de lui Casey Chaos, pour les voix, Zach Hill (en), pour la batterie, Greg Kelso, pour la guitare rythmique[7],[8],[17],[18] et Shavo Odadjian[9],[19],[10].

En studio d'enregistrement, les cinq musiciens réalisent une démo intitulée Ghetto Blaster Rehearsals (es)[9],[8],[20]. Après la réalisation de la démo, le projet de Malakian est mis entre parenthèses durant quelques années[7],[17].

Album éponyme (2005–2008)[modifier | modifier le code]

Daron Malakian, fondateur du groupe, en 2008.
John Dolmayan rejoint le projet de groupe de Malakian en 2005.

Le groupe Scars on Broadway prend forme, se structure et est réactivé en 2005 avec l'association de Daron Malakian et du batteur John Dolmayan, après que System of a Down ait décidé de faire une pause une fois leurs albums Mezmerize et Hypnotize publiés[21],[22],[7],[23],[24]. Les deux membres de SOAD se lancent dans la composition en 2007[24].

Le , ils postent leur première chanson They Say[24] en téléchargement gratuit sur le site officiel du groupe, avant d'être retirée quelques mois plus tard. Avec plusieurs dates de tournée en attente, le groupe est rejoint par d'autres membres ; Franky Perez à la guitare et au chant, Dominic Cifarelli à la basse, et Danny Shamoun au clavier et aux percussions[24]. Scars on Broadway joue leur premier show en live le 11 avril 2008 au Whisky A Go Go de Los Angeles, en Californie[24]. Ils jouent également avec Metallica au KFMA Day 2008 de Tucson, dans l'Arizona[25]. Le 22 janvier 2008, Scars on Broadway est annoncé pour le Coachella Valley Music and Arts Festival le 26 avril 2008[26], et à la seizième édition du Weenie Roast annuel pour mai 2008[27].

Le 8 juillet 2008, la chanson Chemicals est mise en ligne sur le Myspace et le site officiel du groupe. Le même mois, ils jouent à l'Underworld de Camden, à Londres au Royaume-Uni[28]. Leur premier album homonyme, Scars on Broadway, est ensuite publié le [24],[29], et bien accueilli par l'ensemble de la presse spécialisée avec une note moyenne de 73 sur 100 sur Metacritic[29],[30],[31],[32]. À part la batterie, enregistrée par Dolmayan, tous les instruments de l'album sont enregistrés par Malakian. Les autres membres du groupe ne sont présents que sur les concerts et les clips. Ils participent au Rock en Seine de Paris, en France, le 29 août 2008 et à La Maroquinerie en juillet 2008[33].

Pauses et retours (2008–2013)[modifier | modifier le code]

À la fin 2008, Malakian annonce que l'apparition du groupe au Jimmy Kimmel Live! sera annulée. Des interviews avec Cifarelli et Dolmayan confirment la fin du groupe[34],[35]. En mai 2009, le batteur explique concernant une éventuelle reformation du groupe que : « Je n'en suis pas sûr, mais ça me manque[36]. » En 2009, le groupe se forme de nouveau.

Le , Scars on Broadway, cette fois au complet, joue à guichet fermé au Troubadour de West Hollywood[37]. Le groupe de metal progressif débute le concert par un nouveau morceau, Talkin' Shit[38]. Lors du concert au Troubadour le bassiste de SOAD Shavo Odadjian vient accompagner les musiciens de Scars on Broadway à la basse sur deux chansons : Cute Machines et They Say[38]. En juin 2010, ils publient gratuitement un nouveau single intitulé Fucking[39].

Début 2012, un court clip audio d'une nouvelle chanson, Guns Are Loaded, est mis en ligne et dévoilé[38],[40]. Le nouveau morceau fera partie d'un second album du groupe dont la réalisation devrait être effectuée durant l'été 2012[38],[40]. Le , John Dolmayan, dans une interview accordée à PureGrainAudio.com, annonce son départ du groupe[41],[38],[42]. Lors de cet entretien, le batteur annonce également que Daron Malakian est en train de travailler à l'écriture et à l'enregistrement du nouvel album[41]. Le les Scars on Broadway, aux côtés des Deftones, commencent la tournée de leur second album au Festival Epicenter à Irvine, en Californie[43],[44]. Il s'agit du premier spectacle avec le nouveau batteurJules Pampena[43],[44]. Mise à part l'absence de batteur original John Dolmayan, Franky Perez, choriste et guitariste rythmique n'est pas réapparu avec le reste du groupe[43],[44]. Perez confirme sur son compte Facebook ne plus faire partie du groupe. Bien qu'il était annoncé qu'un album sortirait au début de l'année 2013[45], aucune information n'a été donnée depuis.

Dictator (depuis 2018)[modifier | modifier le code]

Le 16 avril 2018, Daron Malakian annonce via réseaux sociaux que leur premier single/vidéo intitulé Lives du second album sortirait le 23 avril[46],[47],[6]. La vidéo officielle de la chanson Lives étant sortie[4], il révèle également la date de sortie du deuxième album du groupe, intitulé Dictator, pour le 20 juillet 2018[48],[5]. Malakian déclare que l'album était prêt depuis 2012. Il déclare ainsi dans une interview avec Rolling Stone, qu'il entrerait en studio, quatre mois après la sortie de l'album Dictator, (à la suite d'une tournée avec System of a Down) pour y enregistrer un troisième album[49],[50].

Concernant le groupe, il est rebaptisé Daron Malakian and Scars on Broadway[49],[46],[6]. Daron ayant posté sur Instagram des nouvelles, en répondant à un fan par rapport changement de nom : « Personne n'a démissionné. Quand j'ai commencé Scars, j'ai toujours dit que ce serait différent d'un album à l'autre. Cela dépend du type de direction que je veux prendre. Différents musiciens travaillent pour différents styles. C'est en partie pourquoi j'ai ajouté mon nom devant le groupe » (« Nobody quit. When I first started Scars, I always said that it would be different line-ups from album to album. Depends on the type of direction I want to take. Different musicians work for different styles. That is partly why I added my name in front of the band’s »)[46]. C'est un projet personnel et Daron tient à enregistrer tous les instruments lui-même, guitare, basse, batterie[51].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Dominic Cifarelli — basse (2008–2013)
  • John Dolmayan — batterie, percussions (2006–2009 ; 2012–2013)
  • Jules Pampena — batterie, percussions (2012–2013)
  • Franky Perez — guitare rythmique (2008–2009, 2010–2012), chant (2009)
  • Danny Shamoun — clavier, percussions (tournée ; 2008–2013)

Discographie[modifier | modifier le code]

Album studio[modifier | modifier le code]

Année Album Meilleur classement par pays
US AUS CAN FIN FRA GER NLD NZL SWE SWI UK
2008 Scars on Broadway 17 43 11 14 88 23 83 54 26 58 41
2018 Dictator
  • Sortie: 20 juillet 2018
  • Label: Scarred for Life
  • Format: CD, LP, digital download
54

Démo[modifier | modifier le code]

  • 2003: Ghetto Blaster Rehearsals

Singles[modifier | modifier le code]

Année Titre Meilleure position[réf. nécessaire] Album
U.S.
U.S.
Mod
U.S.
Main
UK UK
Rock
CAN CAN
Rock
2008 They Say  — 15 25  — 4  — 42 Scars on Broadway
World Long Gone  —  —  —  —  —  —  —
2010 Fucking  —  —  —  —  —  —  — /
2018 Lives  —  —  —  —  —  —  — Dictator

Clips vidéo[modifier | modifier le code]

  • 2008: They Say
  • 2008 : World Long Gone
  • 2018 : Lives

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Scars on Broadway Setlist at Backstage, Munich, Germany - Sep 3 2008 », sur Setlist.fm (consulté le ).
  2. (en) « Scars on Broadway Goes Global », sur Pollstar (en), (consulté le ).
  3. (en) « Scars on Broadway Signs with Interscope » (version du 13 mai 2008 sur l'Internet Archive), Blabbermouth, .
  4. a et b (en) « DARON MALAKIAN AND SCARS ON BROADWAY Premieres New Song "Lives" », sur Metal Injection, (consulté le ).
  5. a et b « Daron Malakian and Scars On Broadway : extrait et infos du prochain album », sur Horns Up (consulté le ).
  6. a b et c Mathieu David, « Video : Scars on Broadway le retour », sur Oui fm, (consulté le ).
  7. a b c et d « Scars on Broadway - biographie », sur Métalorgie (consulté le ).
  8. a b et c (en) Tom Jurek, « Daron Malakian - Biography », sur AllMusic (consulté le ).
  9. a b et c (it) « Scars on Broadway », sur MTV Italie (consulté le ).
  10. a et b (en) Al Fox, « Scars on Broadway Scars on Broadway Review », BBC Radio 1 Music Reviews,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  11. (en) Steve Appleford, « Daron Malakian Talks Scars on Broadway, System of a Down, Chester Bennington. », Revolver,‎ (lire en ligne).
  12. (en) Paul Lester, « New band of the week - No 355: Scars on Broadway », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  13. a et b (en) Richard Crommelin, « Scars on Broadway’s Daron Malakian takes a read of the times », The Los Angeles Times,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  14. a b c et d Dan Epstein, « Scars on Broadway: A Scar is Born », Guitar World,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  15. (en) Lauren S. Kim, « News Glendale - Lamppost symbols will not be removed », The Los Angeles Times,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  16. a et b (en) Maire et conseil municipal de Glendale, « Controversy about Lamppost - Report; 1920's Era Lampposts; Discussion/Staff Direction », sur site la municipalité de Glendale, (consulté le ).
  17. a et b (en) « Scars on Broadway », sur Metal Music Archives (consulté le ).
  18. (en) « Daron Malakian and Scars on Broadway », sur Hard Force (consulté le ).
  19. « Scars on Broadway », sur Spirit of Metal (en) (consulté le ).
  20. (en) « Scars On Broadway - Ghetto Blaster Rehearsals [Demo] », sur Metal Storm (consulté le ).
  21. Erwan Le Nagard, « Interview de Scars On Broadway (Juillet 2008) », sur Vacarm.net, (consulté le ).
  22. (en) « Scars on Broadway », The New Zealand Herald,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  23. (en) Aaron Willschick, « Scars on Broadway: “Slashing the Competition” », sur V13.net, (consulté le ).
  24. a b c d e et f (en) Chris True, « Scars on Broadway Biography », sur AllMusic (consulté le ).
  25. (en) « Scars On Broadway: KFMA Day », sur Officialscarsonbroadway.blogspot.com, (consulté le ).
  26. (en) « Scars On Broadway Debut In 'Final Stages' », sur Billboard, (consulté le ).
  27. (en) « Scars on Broadway Setlist at KROQ Weenie Roast 2008 », sur setlist.fm (consulté le ).
  28. (en) « Friday 04/07/08 Scars On Broadway, Underworld @ Camden, London », sur Gigwise, (consulté le ).
  29. a et b (en) « Scars On Broadway by Scars On Broadway », sur Metacritic (consulté le ).
  30. (en) « Scars On Broadway Review », sur BBC (consulté le ).
  31. (en) « Scars On Broadway Review », sur ultimate-guitar.com, (consulté le ).
  32. (en) « Rock review: Scars on Broadway, Scars on Broadway », sur The Guardian, (consulté le ).
  33. « La biographie de Scars On Broadway », sur ados.fr (consulté le ).
  34. (en) « Scars' bassist says, Scars on Broadway is pretty much over » (version du 30 décembre 2009 sur l'Internet Archive), SOADFans, .
  35. (en) Informal question/answer session with John Dolmayan :: The Official Unofficial System of a Down site.
  36. Lindsay, Andrew, « Interview: John Dolmayan (System of a Down/Scars on Broadway) », Stereokill.net, (consulté le ).
  37. (en) « SCARS ON BROADWAY Announces Comeback Show », sur Blabbermouth, (consulté le ).
  38. a b c d et e (en) « SYSTEM OF A DOWN Drummer No Longer Involved With SCARS ON BROADWAY », sur Blabbermouth, (consulté le ).
  39. (en) « SCARS ON BROADWAY: New Song Available For Free Download », sur Blabbermouth, (consulté le ).
  40. a et b (en) Mary Ouellette, « Scars on Broadway tease New Song Guns are loaded », Loudwire,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  41. a et b (en) Mitch Lafon, « Interview with System of a Down drummer John Dolmayan », sur V13.net, (consulté le ).
  42. (en) Graham Hartmann, « System of a Down John Dolmayan exits Scars on Broadway », Loudwire,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  43. a b et c (en) Chris Childers, « Scars on Broadway launch rare Tour Epicenter Festival », Loudwire,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  44. a b et c (en) « New SCARS ON BROADWAY Lineup Performs Live For First Time (Video) », sur Blabbermouth, (consulté le ).
  45. « Scars on Broadway, le retour ? », sur Alternativ News, (consulté le ).
  46. a b et c (en) « System Of A Down’s Daron Malakian To Release New Scars On Broadway Album », Kerrang!,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  47. (en) Scott Munro, « System Of A Down’s Daron Malakian resurrects Scars On Broadway », Metal Hammer,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  48. (en) Scott Munro, « Daron Malakian’s Scars On Broadway release striking video for new track Lies », Metal Hammer,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  49. a et b (en) Kory Grow, « System of a Down Guitarist Talks First Solo Music in Eight Years », Rolling Stone,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  50. (en) « Bummer Alert: Daron Malakian Says SCARS ON BROADWAY's New Album Could Have Been New SYSTEM OF A DOWN Music », Metal Injection,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  51. (en) Graham Hartmann, « System of a Down Daron Malakian recording New Scars on Broadway Album », Loudwire,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]