Dark psytrance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dark psytrance
Origines stylistiques Trance Goa, psytrance, Neue Deutsche Härte, musique concrète
Origines culturelles Années 2000 ; Russie, Allemagne
Instruments typiques Séquenceur, synthétiseur, boite à rythmes
Popularité Faible à l'international, modéré par endroit
Scènes régionales Allemagne, Russie, Brésil, certains pays d'Amérique du Sud

La dark psytrance, souvent abrégé dark psy[1] ou dark-psy[2], est un genre de musique électronique ayant émergé de la psytrance. Contrairement à cette dernière, la dark psytrance développe un côté plus sombre, plus lourd et plus rapide. Le tempo peut varier de 145 à plus de 200 BPM.

Histoire[modifier | modifier le code]

La dark psytrance s'est développé dans les années 2000, principalement en Russie et en Allemagne.

La dark psytrance est essentiellement jouée dans les festivals et dans les raves, partout autour du monde. Les plus connus étant le Boom au Portugal, Ozora en Hongrie, Vorax à Barcelone, Espagne, Liquid Moon à Zurich, Suisse, Goa Gil's Birthday Bash, Soulbringer, Gaian Mind Summer Festival, Orb Festival, Earth Dance, World Bridge à Asheville, NC, et le Buena Onda Positive Music Festival, en France. Des festivals de renommée locale tels que l'Open Trip Fest en Italie incluent aussi de la dark psytrance dans ses sets[3].

La bande originale du film The Neon Demon, sorti en 2016 et réalisé par Nicolas Winding Refn, est notamment catégorisé dark psytrance[4].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les chants sont très rares dans la dark psytrance. Ils sont habituellement remplacés par des samples de films d'horreur ou de science-fiction. Il existe parfois des références à des morceaux de genres différents, mais le plus souvent dans le but de les discréditer. L'ambiance musicale se rapproche assez du dark ambient, du darkcore, de la musique industrielle et de l'aggrotech. Le genre se caractérise par une volonté de créer une atmosphère lourde et inquiétante, basée sur l'utilisation de rythmes pesants, saccadés (breakbeat) et saturés, de mélodies composées de sons futuristes.

Artistes notables[modifier | modifier le code]

Les artistes notables du genre incluent Pharmacy Music[5], Monno Wurtz[2], et Triceradrops[6].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Armando Malheiro da Silva, Emilia Silmao et Sergio Tenreiro del Magalhaes, Pushing the Boundaries: Investigating the Musical and Social Esthetics of Dark Psytrance.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Goa Gil, the unbelievable story of trance music's spiritual father », sur fr.traxmag.com/ (consulté le 26 avril 2018).
  2. a et b (en) « Onkel Dunkel – 10 Essential Tracks », sur trancentral.tv (consulté le 26 avril 2018).
  3. (it) « Bolognetta, torna "Open trip fest 2016", 1 maggio 2016 », sur palermotoday.it (consulté le 26 avril 2018).
  4. (en) « 10 of the Best EDM-Related Soundtracks of the Last 20 Years » (consulté le 26 avril 2018), [...] The soundtrack was made by Cliff Martinez who has become synonymous with wonderfully curated dance music soundtracks and will appear again in this list. If you’re a fan of dark psytrance, deep house, and even industrial elements to your music you’ll really dig this film because it’s pretty much as dark as it gets!.
  5. (en) « Artist Spotlight », sur EDM Identity, (consulté le 26 avril 2018).
  6. (en) « Get The Lowdown on Triceradrops As He Talks ‘Coalesce’, Pharmacy Music, & More! », sur EDM Identity (consulté le 26 avril 2018).