Dark Fall : Rencontres avec l'au-delà

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le MMORPG du même nom, voir Darkfall.
Dark Fall
Rencontres avec l'au-delà
Éditeur The Adventure Company
Développeur XXv Productions
Distributeur DreamCatcher
Concepteur Jonathan Boakes

Date de sortie Drapeau : États-Unis
Drapeau : France
Genre Jeu d'aventure
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme PC
Média 1 CD-ROM
Langue Anglais (paroles)
Français (sous-titres)
Contrôle Souris

Évaluation PEGI : 12+

Dark Fall : Rencontres avec l'au-delà, ou plus simplement Dark Fall, est un jeu vidéo d'aventure pour PC constituant le premier opus de la série Dark Fall réalisée par le britannique Jonathan Boakes. Dark Fall a été développé par XXv Productions, studio de développement fondé par Boakes, et édité par The Adventure Company. Le jeu est sorti en France le .

Le jeu Darkfall, dont seule la typographie du nom diffère de Dark Fall, est un MMORPG qui n'a pas de rapport avec la série de Jonathan Boakes.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Dark Fall est un jeu d'aventure dont le gameplay relativement basique est inspiré d'autres jeux d'aventure à succès tels Myst ou Rhem. Le joueur incarne dans le jeu le personnage qu'il contrôle, la perspective du jeu est donc à la 1re personne (on parle aussi de vision subjective). Contrairement à la plupart des jeux à la 1re personne qui sont en 3D, le gameplay de Dark Fall est constitué d'images fixes dans lesquelles le joueur va rechercher divers éléments grâce à sa souris (que ce soit des objets qui vont entrer dans son inventaire ou des messages laissés à son intention). Cette manière d'interagir à l'aide de la souris en « fouillant les décors » est typique du gameplay point & click souvent utilisé dans les jeux d'aventure.

Développement[modifier | modifier le code]

Dark Fall a été réalisé par Jonathan Boakes, qui a utilisé l'intrigue de l'une de ses propres nouvelles pour le scénario. Jonathan Boakes s'est de plus fortement inspiré d'un épisode nommé The Railway Station de la série télévisée fantastique Sapphire & Steel, complété par sa propre expérience de visite d'une gare désaffectée du Dorset en 2000[1].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]