Dark Energy Survey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Dark Energy Survey (acronyme : DES) est un programme international de relevé optique et proche-infrarouge[1] cherchant à cartographier des centaines de millions de galaxies dans le but de mieux comprendre la nature de l'énergie noire[2].

Il utilise le télescope Víctor M. Blanco, un télescope Ritchey-Chrétien à monture équatoriale et au miroir primaire de 4 mètres de diamètre[3], situé à l'observatoire interaméricain du Cerro Tololo (CTIO) au Chili. Le télescope est équipé de la DECam (pour Dark Energy Camera) à son foyer principal, une caméra contenant 62 capteurs d'images avec une définition de 520 mégapixels[4].

Objectifs scientifiques[modifier | modifier le code]

Le DES analyse la structure à grande échelle de l'univers à l'aide de quatre différents indices : les supernovae de type Ia (pour révéler l'histoire de l'expansion de l'univers), les oscillations acoustiques des baryons (pour révéler la distribution des galaxies à travers le ciel), la distribution des amas de galaxies et l'utilisation de lentille gravitationnelle faible (pour élucider des questions sur la formation de structures à grande échelle et pour déterminer la quantité de matière dans l'univers)[5].

La caméra DECam[modifier | modifier le code]

Construction[modifier | modifier le code]

La construction de la caméra débuta en 2008 et fut terminée en 2011[1]. En premier lieu, le détecteur fut assemblé et testé au Silicon Detector Facility (SiDet), une installation faisant partie de Fermilab[6]. Peu après, la caméra fut déménagée et installée à son endroit final au CTIO entre 2010 et . Les premières images officielles furent prises le .

Spécificités[modifier | modifier le code]

La caméra est construite à l'aide de 62 capteurs d'images CCD avec une définition individuelle de 2048×4096 pixels pour une définition totale de 520 mégapixels. Elle contient aussi 5 lentilles, la plus grosse faisant près d'un mètre de diamètre et pèse 176 kilogrammes[1].

Découvertes[modifier | modifier le code]

Le Centre des planètes mineures le crédite de la découverte de 9 astéroïdes numérotés, effectuée entre 2012 et 2014[7], sous les noms Dark Energy Survey (6) et DECam (3).

(451657) 2012 WD36 19 novembre 2012
(471954) 2013 RM98 8 septembre 2013
(472262) 2014 QN441 18 août 2014
(483002) 2014 QS441 19 août 2014
(491767) 2012 VU113 15 novembre 2012
(491768) 2012 VV113 15 novembre 2012
(495189) 2012 VR113 28 septembre 2012
(495190) 2012 VS113 12 novembre 2012
(495297) 2013 TJ159 13 octobre 2013

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Instrument », sur https://www.darkenergysurvey.org/ (consulté le 28 août 2017)
  2. (en) « Overview », sur www.darkenergysurvey.org/ (consulté le 28 août 2017)
  3. (en) H. Thomas Diehl, « The Dark Energy Survey Camera (DECam) », Physics Procedia 37,‎ (lire en ligne)
  4. (en) « Dark Energy Camera (DECam) », sur http://www.ctio.noao.edu/noao/ (consulté le 28 août 2017)
  5. (en) « Science », sur https://www.darkenergysurvey.org/ (consulté le 28 août 2017)
  6. (en) « Dark Energy imager complete », sur http://news.fnal.gov, (consulté le 28 août 2017)
  7. (en) « Liste alphabétique des découvreurs d'astéroïdes », IAU Minor Planet Center (consulté le 14 avril 2020)