Dar Daouletli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Concert dans le patio du Dar Daouletli

Le Dar Daouletli ou Dar Rachidia est un palais de la médina de Tunis. Il accueille de nos jours le siège de la Rachidia.

Localisation[modifier | modifier le code]

Ce palais est situé sur la rue Driba, à proximité de la rue Sidi Ben Arous.

Histoire[modifier | modifier le code]

La demeure est construite au XVIIe siècle[1]. Elle porte le nom de son ancien habitant, le daouletli (mot turc dérivé du mot arabe daoula qui signifie « gouvernement ») ou dey, dont les prérogatives ont progressivement été réduites sous la régence et le beylicat de Tunis[1].

Le palais est classé monument historique le [2].

Le 21 février 2017, l'ambassadeur de Turquie en Tunisie, Ömer Faruk Doğan (tr), annonce l'ouverture d'un centre culturel turc, baptisé Centre Yunus-Emre, dans le bâtiment[3],[4].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jacques Revault, Palais et demeures de Tunis (XVIe et XVIIe siècles), vol. I, Paris, Centre national de la recherche scientifique, , 542 p. (lire en ligne), p. 203-215
  2. « Décret n°92-1815 du 19 octobre 1992 », sur docartis.com (consulté le 21 janvier 2017)
  3. Inès Oueslati, « La Turquie réinvestit la médina de Tunis : Dar Daouletli transformée en centre culturel turc », sur huffpostmaghreb.com, (consulté le 23 février 2017)
  4. Hatem Kattou, « "La Tunisie est le pays le plus stable en Afrique du Nord" (Ambassadeur de Turquie en Tunisie) », sur aa.com.tr, (consulté le 23 février 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :