Dante Isella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Isella.
Dante Isella
Dante-Isella.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
VarèseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Italien ( - ), Italien ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaines
Membre de

Dante Isella (né le à Varèse, Lombardie - mort le dans la même ville) était un universitaire, philologue, historien de la littérature et critique littéraire italien du XXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dante Isella a enseigné la littérature italienne à l'université de Catane, puis à celles de Padoue, de Pavie, ainsi qu'en Suisse, à l'université de Zurich et à celle de Fribourg.

Il fut, avec Maria Corti (it), d'Arco Silvio Avalle (it) et Cesare Segre, le cofondateur de la revue Strumenti critici qu'il dirigea depuis sa fondation en 1962 et collabora à la revue Studi di filologia italiana et au Giornale storico della letteratura italiana.

Son intérêt de critique et de philologue se porta en particulier vers la définition d'une « ligne lombarde » (I lombardi in rivolta, 1984), à travers les œuvres de quelques auteurs, dont il a publié des éditions critiques :

Il s'est également intéressé au mouvement littéraire lombard de la seconde moitié du XIXe siècle la Scapigliatura dans son livre La lingua e lo stile di Carlo Dossi (1958) et a publié des éditions de Note azzurre (1964) et Amori (1977) de Carlo Dossi.

On se souviendra encore, entre autres, de son essai De Manzoni à Sereni (1994) et des éditions commentées de Mottetti (1988) et Occasioni (1996) du Prix Nobel Eugenio Montale.

Dante Isella a obtenu en 2005 le Prix Imola pour son ouvrage autobiographique Vita di critico (Vie d'un critique).

En 2006, le Prix littéraire Piero Chiara lui a été décerné pour l'ensemble de son œuvre.

Dante Isella était membre de l'Accademia dei Lincei (Académie des Lyncéens).

Il meurt le 3 décembre 2007 à Varèse, à l'âge de 85 ans, à la suite de problèmes cardiaques.

Œuvres[modifier | modifier le code]

(à compléter)

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]