Danny Rolling

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Danny Rolling

Daniel Harold Rolling (26 mai 1954 - 25 octobre 2006) était un tueur en série américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Danny Rolling, plus connu sous le nom de « L'éventreur de Gainesville », assassina sauvagement à coup de couteaux cinq étudiants dans cette ville universitaire. Il commit également plusieurs viols avant de les mutiler et acheva son parcours macabre en étant probablement responsable d'un triple meurtre à Shreveport en Louisiane en 1989 puis d'une tentative d'homicide sur son propre père.

Il avoua huit meurtres et fut condamné à mort en 1994. La Louisiane tenta ensuite d'extrader temporairement Rolling pour le juger des trois crimes de Schreveport mais n'y parvint pas.

Après le rejet de ses derniers appels, il fut exécuté par injection létale dans la prison d'état de Starke en Floride le 25 octobre 2006 sans exprimer le moindre remords, ni prononcer de dernière déclaration.

Documentaires télévisés[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Danny Rolling a inspiré le tueur du nom Ghostface dans la série de films d'horreur Scream de Wes Craven[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Axel Cadieux, Une série de tueurs. Les serial killers qui ont inspiré le cinéma, Capricci Éditions,‎ (ISBN 979-1023900200, lire en ligne), p. 44