Danielle St-Amand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Danielle St-Amand
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Députée à l’Assemblée nationale du Québec
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (53 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

Danielle St-Amand, nëe le 8 avril 1964 à Sainte-Thècle, est une femme politique canadienne. Elle est députée libérale à l'Assemblée nationale du Québec de décembre 2008 à mars 2014, pour la circonscription de Trois-Rivières. Elle a occupé plusieurs rôles au sein du gouvernement tels que whip adjointe et porte-parole officielle en matière de famille lors de son passage dans l'opposition. Elle a annoncé en mars 2014 qu'elle ne solliciterait pas un nouveau mandat pour des raisons médicales. Elle travaille maintenant (novembre 2014) comme coach d'affaires chez Concordia Cabinet-conseil inc. à Trois-Rivières[1].

Avant son élection en 2008, elle était directrice générale du Festival western de Saint-Tite. Elle a aussi été directrice générale de l'association touristique régionale de la Mauricie et directrice générale de la Fondation du Centre Hospitalier Régional de Trois-Rivières[2].

Élections 2012[modifier | modifier le code]

Le Parti Québécois a présenté dans la circonscription de Trois-Rivières une de ses candidates vedettes, Djemila Benhabib. Cette dernière a été fortement médiatisée à cause de ses propos controversés.

La lutte a été chaude mais Mme St-Amand a conservé son siège avec une majorité de 1001 votes.

Élections 2008[modifier | modifier le code]

Madame St-Amand reprend le siège pour le Parti Libéral du Québec face au député adéquiste sortant, Sébastien Proulx.

Formation[modifier | modifier le code]

Elle détient une formation en gestion des ressources humaines de l'Université du Québec à Trois-Rivières (2000), un certificat en enfance inadaptée également de l'Université du Québec à Trois-Rivières (1995) et un diplôme en techniques d'éducation spécialisée du Collège de Saint-Jérôme (1984).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Notre équipe », Concordia Cabinet-conseil inc. (consulté le 9 novembre 2014)
  2. Cindy Lévesque, « Portrait des 29 candidats », Le Nouvelliste, vol. 89, no 34,‎ , p. 4

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]