Danielle Boissé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Danielle Boissé
Dani Boissé.jpg
Dani Boissé en 2017
Biographie
Activité

Danielle (Dani) Boissé, née en Touraine près d’Amboise en 1947, de parents français, est un peintre et un auteur franco-américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Émigrée au Canada puis aux États-Unis pendant sa petite enfance, Dani Boissé fait ses études à Bristol Eastern High School puis à l'université de Quinnipiac et enfin à la Wadsworth Atheneum Art School. Tout en gardant la nationalité française elle sera naturalisée citoyenne américaine en 1961.

Désireuse de retrouver ses racines françaises, elle quitte les Amériques en 1975 et s'installe avec son époux et son fils dans le Tarn-et-Garonne où elle lance sa carrière d'artiste peintre.

Elle fera un retour aux USA en 1998 pour un poste d’un an, en tant que professeur d’arts plastiques à la Lighthouse Gallery & School of Art, à Tequesta en Floride.

Danielle Boissé habite Perpignan[1],[2].

Publications[modifier | modifier le code]

Aux éditions Cap Béar
  • L’Artichaut, Or vert du Roussillon, 2006. Livre de cuisine, textes et aquarelles de l’auteur (co-auteur Éliane Comélade, pour les recettes)
Aux Presses littéraires
  • Le Mystère du triangle, polar, 2007 (traduit en américain par Joan Pengilly, The Triangle Mystery)
  • Le Poète assassin, polar, 2008 (traduit en américain par Joan Pengilly, The Poet Assassin)
  • La Vieille Dame aux grenats, polar, 2009
  • Le Trésor du torero, polar, 2010
  • Chutes libres, recueil de nouvelles à chutes, 2012 (traduit en catalan par Maria Lladó Pol, Caigudes Lliures). Prix du Group artistique et poétique du Roussillon, 2013[3]
  • Les Sorciers d’Opoul, polar, 2013[4]
Aux éditions Lucien Souny
  • L’Auberge du martin-pécheur, roman, 2014[5]
  • Les Amis du docteur Massat, roman, 2015 (repris par Le Grand Livre du mois). Grand prix roussillonnais des écrivains, 2016[6],[7],[8]
  • La Nuit de la chouette, roman, 2017[9]
  • La Gamine au débardeur rouge, polar, 2018 (sous le nom de plume Brenda Lee O’Ryan[10] ; traduit en américain par l’auteur, The Girl in Red)[11]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Danielle Boissé a dédicacé son roman », lindependant.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 9 octobre 2018)
  2. http://www.autourdesauteurs.fr/nos-auteurs/daniele-boisse/
  3. « Rencontre dédicace avec l'auteure de romans Dani Boissé », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 9 octobre 2018)
  4. « Boissé Dani », sur Editions Les Presses Littéraires (consulté le 9 octobre 2018)
  5. « PERPIGNAN : L’écrivaine franco-américaine qui vit en sur le sol roussillonnais signe son nouveau roman, « L’Auberge du martin-pêcheur » | Ouillade.eu », sur www.ouillade.eu (consulté le 9 octobre 2018)
  6. https://www.ladepeche.fr/article/2015/08/02/2153715-les-amis-du-dr-massat-evoluent-entre-toulouse-et-pechabou.html
  7. https://www.ladepeche.fr/article/2015/10/08/2193279-reception-en-mairie-de-danielle-boisse.html
  8. Le Petit Journal Catalan 16 septembre 2016
  9. Nuit de la chouette de Danielle Boissé, https://plus.google.com/+Evene (ISBN 9782848865683, lire en ligne)
  10. « BOISSÉ DANI, Languedoc-Roussillon livre et lecture », sur www.lr2l.fr (consulté le 9 octobre 2018)
  11. « Danielle Boissé a participé au festival du polar à bord du Lydia - Le Petit Journal », Le Petit Journal,‎ (lire en ligne, consulté le 9 octobre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]