Daniel van Papenbroeck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Daniel van Papenbroeck (Daniel Papebroch), né le 17 mars 1628 à Anvers et mort le 28 juin 1714, est un jésuite érudit et hagiographe originaire des Pays-Bas méridionaux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Daniel van Papenbroeck fait partie des hagiographes qui ont travaillé aux Acta Sanctorum des bollandistes. Dans Sur le discernement du faux et du vrai dans les vieux parchemins (1675), il propose une méthode très critique d’analyse des vieux documents. Il met ainsi systématiquement en doute l’authenticité des chartes royales détenus par l'abbaye de Saint-Denis. Jean Mabillon lui a répondu par son traité, De re diplomatica, proposant une approche méthodologique qui fera référence.