Daniel Willett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Daniel Willett
Image illustrative de l’article Daniel Willett
Fiche d'identité
Nom de naissance Daniel John Willett
Date de naissance (33 ans)
Lieu de naissance Sheffield
Angleterre
Nationalité Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Carrière
Passé pro en 2008
Circuit pro European Tour
Victoires pro 5
Tournois majeurs
Masters Vainqueur (2016)
Open américain 45e (2014)
Open britannique 6e (2015)
US PGA 30e (2014)

Daniel John Willett dit Danny Willett (né le ) est un golfeur professionnel anglais. Sa plus belle performance est une victoire au Tournoi des Maîtres en 2016 sur le parcours d'Augusta (États-Unis), devenant le deuxième Anglais à s'imposer dans cet évènement après Nick Faldo. Il a également remporté d'autres tournois d'envergure tels que l'Omega Dubai Desert Classic (2016), le Nedbank Golf Challenge (2014), l'Omega European Masters (2015) ou encore l'Open international BMW (2012)

Biographie[modifier | modifier le code]

Daniel Willett est né à Sheffield, Yorkshire du Sud en Angleterre. En tant qu'amateur, il remporte le championnat anglais amateur en 2007 et prend part à la Walker Cup au Royal County Down. En , il devient numéro un mondial amateur. Dans le même temps, il joue aussi deux années pour l'Université d'État de Jacksonville, y remportant quelques honneurs.

En , Willett passe professionnel et dispute le circuit européen. En 2010, il rejoint le top 100 mondial. En 2012, il remporte son premier tournoi sur le circuit européen l'Open international BMW.

Il remporte en 2016 lors sa deuxième participation le Tournoi des Maîtres sur la parcours d'Augusta (États-Unis) devant Jordan Spieth et Lee Westwood. Alors que Willett craignait de déclarer forfait pour le tournoi en raison de la naissance de son fils Zachariah, il décide d'y participer en raison de la naissance prématurée de quelques jours de son fils. Il est régulier tout au long des quatre jours du tournoi en ne rendant aucune carte de plus de 74 coups et ne concédant aucun double bogey. Le dernier jour, Jordan Spieth, leader, concède un quadruple bogey sur le trou no 12, permettant à Willett de prendre la tête pour ne plus la lâcher. C'est Spieth, vainqueur en 2015 du Tournoi, qui lui remet la fameuse veste verte de vainqueur. La dernière victoire d'un Anglais dans ce tournoi remonte à Nick Faldo vingt ans plus tôt en 1996[1].

Tournois majeurs[modifier | modifier le code]

Victoires (1)[modifier | modifier le code]

Année Tournoi Après 72 trous Score gagnant Marge de victoire Finaliste
2016 Tournoi des Maîtres 3 coups d'avance -5 (70-74-72-67=283) 3 coups Drapeau des États-Unis Jordan Spieth
Drapeau de l'Angleterre Lee Westwood

Résultats chronologiques[modifier | modifier le code]

Tournament 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Tournoi des Maîtres DNP DNP DNP DNP DNP T38 1 CUT
Open américain DNP DNP DNP DNP T45 CUT T37 abd.
Open britannique DNP CUT DNP T15 CUT T6 T57 76
Championnat de la PGA CUT DNP DNP T40 T30 T54 T79 CUT

DNP = Non disputé
CUT = Cut raté
"T" = Égalité
abd. = abandon
Le fond jaune stipule un top 10.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Masters : Danny Willett, la surprise du chef, lequipe.fr, le 11 avril 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]