Daniel Verba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Daniel Verba
Photo de Daniel Verba.jpg

Daniel Verba en 2009.

Informations
Naissance
Nationalité

Daniel Verba, né le à Neuilly-sur-Seine, est un sociologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir été l'élève de François Fédier au Lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine et s'être initié à la pensée de Heidegger et de Hannah Arendt, Daniel Verba a étudié la philosophie puis l'anthropologie à l'université Paris X. Sous la direction de Jean Rouch, il a consacré sa thèse de doctorat aux steelbands de Trinité-et-Tobago, puis s'est orienté vers l'étude des politiques socio-éducatives et des métiers de l'intervention sociale.

Docteur en anthropologie il est maître de conférence à l'Université Paris-XIII et a dirigé de 2003 à 2013 l'institut universitaire de technologie de l'Université Paris XIII, campus de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Il est aussi chercheur à l'institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux contemporains (IRIS), un laboratoire créé par Didier Fassin et Alban Bensa sous la tutelle conjointe du CNRS, de l'EHESS, de l'Inserm et de l'Université Paris-XIII.

Daniel Verba est par ailleurs président d'honneur de Calypsociation, fondée en 1993 par Guillaume Kervel, Barthélémy Fougea et Emmanuel Masselot. Calypsociation a pour but de promouvoir la pratique du steel-drum en France, ainsi que de développer les échanges culturels entre la France et Trinidad and Tobago. Dans ce cadre, il a créé la première école de steel-drum en France (janvier 1996). Président de Calyspociation de 1996 à 1998, musicien amateur, il a participé à de nombreux concerts de steelband en France et à l’étranger. Il est notamment le coorganisateur du « Steeldream » dans la Grande halle de La Villette qui a réuni 150 panistes pour le 150e anniversaire de l’abolition de l’esclavage. En 2002, élu vice-président du European steelpan Comitee, il a coordonné la deuxième édition du Festival européen de steelbands à Sète (24-25-26 mai 2002).

Résumé des travaux[modifier | modifier le code]

Ses travaux les plus récents portent principalement sur les métiers du travail social et les politiques d’intervention sociale avec la particularité d’associer étroitement les professionnels concernés au recueil de données empiriques. Il pratique ainsi une sociologie ancrée dans la réalité multiple des représentations, des discours, des pratiques et des usages, sans ambition de la réformer significativement tant elle est déjà riche de courants, de concepts et de méthodes qu'il s'agit de stabiliser et de combiner plutôt que d'opposer ou d'exclure de façon manichéenne. Revendiquant une recherche « participative » qui associe le plus étroitement possible les acteurs de l'intervention sociale en les intégrant aux équipes de recherche, Daniel Verba a notamment mis au point ce qu'il appelle la « méthode des anecdotes » qui consiste, en sociologie du travail social, à faire rapporter par les professionnels des « histoires » qui, loin d'être « anecdotiques » sont très souvent significatives des actes fondateurs de leur métier. La convergence de ces récits permet ainsi de dépasser l'obstacle souvent insurmontable de la question « en quoi consiste votre activité professionnelle? » et autorise la construction par petites touches impressionnistes d'une professionnalité observée et non performative. Les métiers du « soin à autrui », du Care comme disent les sociologues anglo-saxons, relèvent en effet de toutes ces activités difficilement dicibles et visibles qui supposent des méthodes d’observation originales fondées sur la pleine confiance des acteurs. Parmi les métiers de l'intervention sociale, Daniel Verba a travaillé plus spécifiquement sur les éducateurs de jeunes enfants (La Découverte, 2003, 2006, 2014), sur les assistants de service social en milieu scolaire (CRDP, 1995; Dunod, 2006) avant d'explorer les rapports complexes entre la sociologie et le travail social. Il s'agit, dans ce dernier cas, de mieux comprendre les interactions entre le discours scientifique portant sur les métiers de l'intervention sociale et les professionnels, et à travers ces interactions, les effets produits par ces discours sur les pratiques de travail social (L'Harmattan, 2008; Ehesp, 2010). Daniel Verba est aussi, à ce titre, engagé dans un réseau informel de sociologues et de théoriciens du travail social (Michel Chauvière, Emmanuel Jovelin, Manuel Boucher, Brigitte Bouquet, Marc-Henry Soulet, Michel Autes, François Aballea, Jean Foucart, Jean-Yves Dartiguenave, Faïza Guélamine, Philip Mondolfo…) qui réfléchissent dans le cadre d’associations savantes (Acofis, Affûts…) aux conditions de faisabilité d’une recherche en travail social ou, pour certains d’une science du travail social. Enfin ce sociologue a travaillé avec des collectivités territoriales et participé à de nombreuses études sur l’évaluation de politiques publiques comme les dispositifs de développement urbain ou socio-éducatif (Le Creusot, 1992, Argenteuil, 1999, Clichy-sous-Bois, 2000, Dunkerque, 2004, Bobigny, 2009).

Ses derniers travaux (2013-2015) en collaboration avec Faïza Guélamine, portent sur le glissement de la question culturelle, dominante jusque dans les années quatre vingt, à la question cultuelle et à la réémergence du fait religieux dans le champ de l'intervention sociale.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Histoire d'une gestion collective, Syros, Paris, 1990.
  • Bilan du film ethnographique, Ministère des affaires étrangères, 1991.
  • Trinidad, carnaval, steelband, calypso, Alternatives, Paris, 1995.
  • Violence et absentéisme à l'école, CRDP, Grenoble, 1995.
  • Bleus, recueil de poèmes, Fac 2000, Paris, 1999.
  • Le métier d'éducateur de jeunes enfants, 3e édition revue et augmentée, La Découverte, Paris, 2006.
  • Échec scolaire : travailler avec les familles, Dunod, Paris, 2006.
  • Intervention sociale et sociologie, regards croisés (dir.), Management & Sciences sociales n° 4, L'Harmattan, 2008.
  • Interventions sociales et rôle de l'État (dir.), Presses de l'École des hautes études en santé publique, Rennes, 2010.
  • Avec Guélamine F., Interventions sociales et faits religieux (dir.), Presses de l'école des hautes études en santé publique, Rennes, 2014.
  • Le métier d'éducateur de jeunes enfants, un certain regard sur l'enfant, La Découverte, Paris, 2014.

Articles[modifier | modifier le code]

  • "Les bidons fous enflamment Trinidad", Le Monde de la musique mars 1982.
  • "Les steelbands de Trinidad", Jazzhot, 1986.
  • "Un révélateur de la crise de l'école", Le groupe familial n°151, avril 1996.
  • « Le sentiment de la petite enfance ou l’invention d’une nouvelle catégorie, enjeux et professions », Migrants-formation, n° 110, septembre 1997.
  • « Le contrat éducatif local », Ville-école-territoire, n° 117, juin 1999. le fichier *.pdf
  • "Les Steelbands de Trinidad ou comment le social saisit la musique", médiathèque Lameca, Guadeloupe, 2005.
  • « As steelbands de Trinidad ou como o social apreende a musica », Interseçoes, revista de estudos interdisciplinares, Universade do Estado do Rio de Janeiro, Brasil, ano2, juil/dez. 2000.
  • « Les mutations dans le métier d'éducateur de jeunes enfants », Diversité, Ville, École, Intégration, juin 2005.
  • « Os pais frente a frente à escola. A abordagem do serviço social escolar francês », Interseções, revista de estudos interdisciplinares, Universade do Estado do Rio de Janeiro, Brasil, 9, juillet 2007.
  • « Sociologie et intervention sociale », Management et sciences sociales, janvier 2008.
  • « Ils sont fous ces… ! ou l’ethnocentrisme fécond d’Astérix », in Drôles de Gaulois, Lescure Jean-Claude (dir.), Berg international, 2010.
  • « L'intervention sociale à l'école, l'ambivalence du service social scolaire » in Interventions sociales et rôle de l'Etat (dir.), Presses de l'école des hautes études en santé publique, Rennes, 2010.
  • « Le poids de l'expérience scolaire dans le choix d'une profession sociale », Diversité, octobre 2011.
  • « Une science du travail social est-elle possible ? », Pensée plurielle 2/2012 (n° 30-31), p. 37-49.URL : www.cairn.info/revue-pensee-plurielle-2012-2-page-37.htm.DOI : 10.3917/pp. 030.0037.
  • "Une science du travail social est-elle possible" in Jovelin E., Quels modèles de recherche scientifique en travail social, Presses de l'école des hautes études en santé publique, Rennes, 2013.
  • "Les éducateurs de jeunes enfants à l'épreuve des faits religieux", in Verba D. et Guélamine F., Interventions sociales et faits religieux (dir.), Presses de l'école des hautes études en santé publique, Rennes, 2014.
  • "Les éducateurs de jeunes enfants à l'épreuve de la question religieuse", Revue française des affaires sociales, juin 2014.
  • Avec Guélamine F., "Le travail social à l'épreuve des identités meurtrières", in Actualités sociales hebdomadaires n°2893, 16 janvier 2015.
  • « Les EJE hésitent à s’inscrire pleinement dans le travail social », in Actualités sociales hebdomadaires, n° 2894, 23 janvier 2015.
  • « Le paradoxe identitaire », in Penser la paix, penser l'impossible, le conflit israélo-palestinien, Lignes, mars 2015.

Film[modifier | modifier le code]

  • Avec Jean-Jacques Mrejen, Pan in A minor, Iskra Film, CNRS, MAE, 52 min, 1987. Ce film a obtenu le Fipa d'argent en 1988 dans le cadre des œuvres musicales.

Liens externes[modifier | modifier le code]